Covid : interférons, anticorps monoclonaux... Quels sont les traitements plébiscités par Véran ?

Par Laurent P. · Publié le 1 mars 2021 à 18h40 · Mis à jour le 1 mars 2021 à 18h42
Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé le 25 février dernier que deux traitements contre la Covid devraient bientôt être autorisés dans les hôpitaux français, pour enrayer les formes graves de la maladie. Quels sont ces traitements en question ? On fait le point.

Bientôt deux traitements contre la Covid autorisés en France ? C'est en substance ce qu'a expliqué Olivier Véran à l'occasion d'une conférence de presse, tenue jeudi 25 février 2021, indiquant que deux molécules étaient scrutées avec attention et devrait arriver très prochainement dans les hôpitaux de l'hexagone. Il s'agit des interférons, "vieux médicament qu’on utilise dans différentes maladies", comme l'expliquait le ministre, et des anticorps monoclonaux, d'ores et déjà autorisés temporairement par l'ANSM.

Mais ces traitements, comment fonctionnent-ils ? Quels sont les résultats de leurs essais cliniques ? Quels sont leurs effets sur la Covid ? Autant de questions auxquelles la rédaction apporte une réponse. Concernant les interférons, il s'agit, à l'origine, de molécules produites par notre corps ayant un rôle antiviral, première ligne de défense de l'organisme face aux intrusions. Un traitement dont le but est de limiter les formes graves de la maladie.

Coronavirus : l'interféron alpha-2b, un traitement prometteur ?Coronavirus : l'interféron alpha-2b, un traitement prometteur ?Coronavirus : l'interféron alpha-2b, un traitement prometteur ?Coronavirus : l'interféron alpha-2b, un traitement prometteur ? Covid : l'interféron alpha-2b, un traitement prometteur bientôt utilisé en France ?
L'interféron alpha-2b efficace pour lutter contre la Covid ? C'est ce qu'avance une étude menée sur cet antiviral et publiée dans la revue Frontiers in Immunology le 15 mai 2020. Un traitement qui à l'origine est utilisé contre l'hépatite C, la dengue ou certains cancers, en particulier en Amérique du Sud, et qui permettrait d'améliorer grandement l'état de santé des patients touchés par le coronavirus.

Coronavirus : l'interféron bêta, un traitement efficace selon une étudeCoronavirus : l'interféron bêta, un traitement efficace selon une étudeCoronavirus : l'interféron bêta, un traitement efficace selon une étudeCoronavirus : l'interféron bêta, un traitement efficace selon une étude Covid : l'interféron bêta, un traitement efficace bientôt utilisé en France ?
Selon l'entreprise pharmaceutique Synairgen, des essais cliniques sur un traitement à base d'interféron bêta, utilisé d'ordinaire contre la sclérose en plaques, ont donné des résultats "très significatifs" contre la Covid. Un traitement bientôt disponible en France qui permettrait de soulager les personnes atteintes de formes graves, en détresse respiratoire.

Concernant les anticorps monoclonaux, il s'agit d'un "traitement très innovant" existant sous plusieurs formes. Un traitement qui n'a pas fait l'objet d'études cliniques à proprement parler, étant déjà dans une "pratique thérapeutique, évidemment encadrée". Au total, "83 centres hospitaliers ont déjà reçu des milliers de ce traitement qui pourra commencer à être administré avec prudence, initialement dans un cadre hospitalier pour des patients âgés de 80 ans et plus et qui ont des troubles de l'immunité", expliquait le ministre.

Covid : deux traitements par anticorps monoclonaux désormais autorisés en FranceCovid : deux traitements par anticorps monoclonaux désormais autorisés en FranceCovid : deux traitements par anticorps monoclonaux désormais autorisés en FranceCovid : deux traitements par anticorps monoclonaux désormais autorisés en France Covid : deux traitements par anticorps monoclonaux désormais autorisés en France
L'Agence du médicament (ANSM) a annoncé lundi 15 mars que deux traitements contre la Covid à base d'anticorps monoclonaux, le REGN-COV2 et le traitement du laboratoire d'Eli Lilly à base de bamlanivimab et etesevimab, étaient désormais autorisés en France.

Deux traitements qui ne doivent pas se substituer à l'administration des vaccins, seules défenses contre la Covid pour le moment. Mais une avancée, tout de même, dans la lutte contre la maladie.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche