Covid : peut-on se faire vacciner contre le virus si l'on a des allergies ?

Par Cécile D. · Publié le 10 mars 2021 à 11h09 · Mis à jour le 10 mars 2021 à 11h09
Le vaccin Pfizer/BioNTech est déconseillé aux personnes souffrant d'allergies. Selon votre condition, le médecin pourrait même refuser de vous vacciner. Est-ce à dire que les personnes allergiques ne pourront pas être protégées contre la Covid-19 ? On fait le point.

Le journal Ouest France a interrogé l'infectiologue Matthieu Revest, qui officie au CHU de Rennes. Le spécialiste a pu répondre aux nombreuses questions des lecteurs et expliquer en quoi les allergies peuvent être un frein - ou non - à la vaccination contre la Covid-19. Alors, pouvez-vous vous faire immuniser contre le virus si vous êtes allergique ?

Les premières contre-indications exprimées lors des premières semaines de vaccination sont aujourd'hui plus précises et mieux évaluées. Au tout début, le vaccin Pfizer/BioNTech était déconseillé à de nombreuses personnes. Désormais, les médecins savent que ce vaccin, et le Moderna, ne sont interdits qu'aux personnes ayant eu une réaction allergique grave à des médicaments contenant du polyéthylène glycol (ou PEG). Selon la Fédération Française d’Allergologie, seules 650 personnes sont répertoriées comme étant allergiques à cette substance en France.

Cependant, l'un des lecteurs du journal Ouest France s'inquiète : il explique qu'à 76 ans, le vaccin Pfizer lui a été refusé à cause de son allergie à l'iode. Matthieu Revest le rassure : « Vous pouvez vous faire vacciner par l’AstraZeneca. En réalité, vous pourriez également êtes vaccinés par le Pfizer. On en connaît plus dorénavant et c’est le Moderna qui peut se voir être refusé dans certains cas d’allergie aux produits de contraste iodés ».

Attention, si vous êtes allergique à la pénicilline, la professeure Brigitte Autran, immunologue membre du Comité scientifique sur les vaccins Covid-19, recommande la prudence. Sollicitée par la revue Notre Temps, la spécialiste déconseille les vaccins fonctionnant avec l'ARN messager : « Tout dépend de l'allergie. Si elle est immédiate, avec un gonflement de la gorge et des rougeurs qui apparaissent dans le quart d'heure, la vaccination avec vaccin ARN messager type Pfizer ou Moderna n’est pas indiquée. De même si des boutons sur la peau apparaissent plus tard, vous ne le pouvez pas. En revanche, il n’y a pas de contre-indications pour les allergies avec le vaccin AstraZeneca. »

La même prudence doit s'appliquer pour les personnes allergiques à l'aspirine et aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : « Si l'allergie est immédiate, avec boutons, rougeurs, gonflement et se produit tout de suite après avoir pris cette aspirine ou cet AINS, oui, il faut éviter [le Moderna]. Dans ce cas, il vous faudra attendre un autre vaccin, qui ne sera disponible qu'en avril. »

Pas d'inquiétude en revanche si vous souffrez d'allergies aux œufs, au pollen, aux poils d'animaux, aux piqûres de guêpes ou aux corticoïdes : « Quelques vaccins (fièvre jaune, encéphalite à tiques, certains vaccins contre la grippe) sont effectivement « cultivés » dans des œufs de poulet. Ce n’est pas le cas des vaccins disponibles contre le Covid-19, que ce soient les vaccins à ARNm (Pfizer, Moderna) ou à vecteur viral (AstraZeneca et bientôt Janssen/Johnson & Johnson). Votre allergie aux œufs n’est donc pas une contre-indication pour la vaccination contre le coronavirus », assure l'infectiologue de Rennes.

Pour Matthieu Revest, ces contre-indications ne concernent qu'un petit nombre de personnes, et ne doivent pas effrayer. « Les vaccins ont montré leur très grande efficacité et leur excellente tolérance. Le risque de la maladie est sans aucune mesure (énorme !) avec celui des vaccins (pas d’effet secondaire grave rapporté) quels que soient les vaccins. Je vous encourage à vous faire vacciner », insiste-t-il.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche