AstraZeneca revoit ses données et annonce un vaccin efficace à 76%

Par Laurent P. · Publié le 25 mars 2021 à 12h21 · Mis à jour le 25 mars 2021 à 14h19
Alors qu'AstraZeneca indiquait lundi 22 mars que son vaccin était efficace à 79% et ne présentait aucun risque de thromboses (caillots sanguins), le laboratoire suédo-britannique est revenu sur ses données ce jeudi 25 mars, à la demande l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), aux États-Unis, et a annoncé des résultats à jour, avec une efficacité du vaccin à 76%.

Le vaccin AstraZeneca est-il réellement sûr ? Une question qui taraude de nombreuses personnes tant les avis sont partagés. La raison ? Des cas de thromboses constatées quelques jours après injection dudit vaccin, sans qu'aucune corrélation n'ait été établie entre les deux, chez une trentaine de personnes en Europe, et ayant conduit au décès d'une soignante norvégienne d'une trentaine d'années il y a plusieurs jours, stoppant les campagnes de vaccination dans une bonne partie de l'Union européenne.

Alors que l'Agence européenne du médicament a donné son feu vert pour une reprise de la vaccination il y a quelques jours, après analyse des cas constatés, et malgré la publication d'une étude norvégienne qui fait le lien entre vaccin et caillots sanguins dans la foulée, le laboratoire donnait de nouveaux résultats, lundi 22 mars, concernant un nouvel essai clinique mené sur la question aux États-Unis. Ainsi donc, selon le laboratoire, le vaccin serait plus précisément efficace à 79% et n'augmenterait pas les risques de thromboses. Le vaccin serait également efficace à 80% sur les personnes âgées de plus de 65 ans, augmentant leur résistance à la Covid.

Des données sur lesquels est revenu le laboratoire ce jeudi 25 mars, à la demande de l'Institut national des maladies infectieuses et des allergies (NIAID), régulateur américain en charge de la supervision des essais cliniques sur les vaccins, sur son territoire. Et pour cause : la NIAID exprimait, dans un communiqué diffusé ce même lundi 22 mars, au soir, sa "préoccupation quant au fait qu'AstraZeneca a pu utiliser des informations obsolètes lors de cet essai" sur le territoire américain, "ce qui peut avoir abouti à une estimation incomplète de l'efficacité" du vaccin.

Et de poursuivre : "Nous exhortons la compagnie à travailler avec le Data and safety monitoring board, pour évaluer l'efficacité des données et s'assurer que les données les plus précises, les plus récentes et les plus efficaces possibles soient rendues publiques au plus vite".

Ainsi donc, ce 25 mars, les nouvelles données sont tombées et confirment l'efficacité du vaccin à 76% contre les cas symptomatiques. AstraZeneca précise également dans un communiqué que les résultats de "l’analyse primaire des essais de phase III aux États-Unis ont confirmé que [son] efficacité était cohérente" avec les données dévoilées lundi. Et d'ajouter également que son vaccin est efficace à 100% pour prévenir les formes graves de la Covid. Rien en revanche sur les cas de thromboses imputés par certains au vaccin, bien la corrélation n'ait pas été établie par les agences de santé.

Pour rappel, comme l'expliquaient nos confrères de Francetvinfo, les Européens seraient "de moins en moins confiants envers le vaccin d'AstraZeneca", selon une étude publiée ce lundi par l'institut de sondage britannique YouGov, qui explique que ces derniers ont "de plus en plus peur d'éventuels effets secondaires". Ils sont en effet, selon ce sondage, 61% à penser que ce vaccin en particulier n'est pas sûr, contre 23% à penser le contraire. Et de préciser qu'en Allemagne, 55% des personnes sondées estiment même ce vaccin dangereux. Même chose pour l'Italie et de l'Espagne, qui le considère sûr à uniquement 36% et 38%.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche