Vaccin : les contrats avec AstraZeneca et J&J probablement pas renouvelés selon Pannier-Runacher

Par Laurent P. · Publié le 16 avril 2021 à 13h51 · Mis à jour le 16 avril 2021 à 13h51
La ministre de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher a indiqué ce vendredi 16 avril que l'Europe ne devrait normalement pas renouveler les contrats passés avec les laboratoires AstraZeneca et Johnson & Johnson, quant à la diffusion de leur vaccin contre la Covid sur le territoire. Une décision qui n'est pas encore tout à fait tranchée, selon la ministre.

Bientôt la fin pour le vaccin AstraZeneca et et celui de Johnson & Johnson sur le sol européen ? C'est ce qu'a indiqué ce vendredi 16 avril Agnès Pannier-Runacher, ministre de l'Industrie, au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFM et RMC, expliquant que l'Union européenne devrait normalement ne pas renouveler les contrats de livraison de vaccins passés avec le laboratoire suédo-britannique et le groupe américain. "C'est la plus grande probabilité", explique ainsi la ministre.

Et d'ajouter : "La décision n'est pas tranchée aujourd'hui, mais je peux vous dire que nous n'avons pas amorcé de discussions avec AstraZeneca et avec Johnson & Johnson pour un nouveau contrat, là où nous avons d'ores et déjà amorcé des discussions pour des contrats avec BioNTech/Pfizer et avec Moderna". Deux vaccins qui ne semblent plus indispensables à la campagne vaccinale : "Nous avons aujourd'hui un portefeuille vaccinal avec des vaccins à ARN messager qui fonctionnent très bien (…) et qui font peu d'effets secondaires", poursuit Agnès Pannier-Runacher. Et de continuer : "Nous allons avoir des nouveaux vaccins, si tout va bien, Novavax et Sanofi, qui sont des vaccins à protéines recombinantes", d'ici le deuxième trimestre. 

Au total, 7,5 millions de doses supplémentaires sont également attendues pour la France, après que Bruxelles ait passé une nouvelle commande chez Pfizer de 50 millions de doses, livrées "d'ici la fin du mois de juin". Sur ces 7,5 millions de doses pour la France, "3 millions qui seront livrées à partir de la semaine du 26 avril et jusqu'à fin mai, et un peu plus de 4 millions tout au long du mois de juin", conclut la ministre. Des doses qui devraient permettre de maintenir le cap fixé pour cet été.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche