Covid : les visiteurs peuvent se faire vacciner dans le château de Dracula

Par Cécile D. · Publié le 10 mai 2021 à 12h31 · Mis à jour le 10 mai 2021 à 12h31
Être protégé contre la Covid-19, c'est cool. Mais se faire vacciner dans le château de Bran, qui a inspiré l'histoire du comte Dracula, c'est encore plus cool ! Les touristes avaient rendez-vous en Transylvanie, célèbre région de Roumanie, pour recevoir leur injection de vaccin ce week-end du 8 au 9 mai 2021.

Oseriez-vous pénétrer dans la demeure du terrible comte Draculavampire assoiffé de sang et monstre des Carpates ? Ces touristes roumains n'ont pas hésité : du 8 au 9 mai 2021, le château de Bran, qui a inspiré l'histoire de ce célèbre vampire, était transformé en centre de vaccination contre la Covid-19.

Amusés et attirés par ce décor iconique, les Roumains se sont pressés devant les portes du château transylvanien pour recevoir leur injection de vaccin. 

« Je suis venu visiter le château avec ma famille et quand j’ai vu l’affiche j’ai pris mon courage à deux mains et accepté de me faire piquer », a avoué Liviu Necula, un ingénieur âgé de 39 ans, dont les propos sont relayés par Ouest-France.

Tous ceux qui se sont fait immuniser au château de Bran ce week-end-là ont reçu un diplôme attestant de leurs « témérité et responsabilité », ainsi que la promesse d’être accueillis au château « pendant les 100 prochaines années ». Un geste très courtois de la part de Dracula, mais qui nous laisse malgré tout méfiants : rien ne dit qu'il ne compte pas nous transformer en repas entre temps.

Cette opération de vaccination est en tout cas un succès pour Alexandru Priscu, directeur de marketing, qui souhaitait encourager les Roumains à se faire vacciner. « Nous ciblons surtout les touristes qui sont venus passer le week-end dans la région mais les locaux et les employés du château sont eux aussi les bienvenus », a-t-il expliqué à l'AFP.

En Roumanie, 3,6 millions de Roumains ont reçu au moins une dose de vaccin contre le coronavirus. Un chiffre trop bas pour les autorités, qui veulent encourager le plus de citoyens possible à se faire vacciner. Le pays compte 19 millions d'habitants. Des "vaccidrives" et des marathons de vaccination ont également été mis en place dans les grandes villes les semaines précédentes. L'objectif du gouvernement roumain est maintenant d'atteindre le public vivant dans les campagnes.

À quand la vaccination dans les Catacombes ou au cimetière du Père-Lachaise à Paris ? 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche