Covid : les Etats-Unis recommandent à leurs citoyens de ne pas se rendre au Japon

Par Cécile D. · Publié le 25 mai 2021 à 13h32 · Mis à jour le 25 mai 2021 à 13h32
À quelques semaines seulement du début des Jeux olympiques de Tokyo, la pandémie continue de semer des doutes sur la façon dont cet événement va se dérouler. Le Japon subit une recrudescence des cas de Covid-19 sur son territoire. Les États-Unis déconseillent à leurs ressortissants de se rendre au Japon, qui organise les JO cet été.

Le Japon a pris la décision d'interdire la présence de spectateurs étrangers lors des épreuves de ces Jeux olympiques de 2021. Malgré cette restriction, de nombreux voyageurs et fans de sport souhaitent se rendre à Tokyo cet été pour profiter de l'ambiance unique qui règne lors d'un événement aussi important.

C'était sans compter sur l'épidémie de Covid-19, qui connaît un regain d'énergie dans plusieurs parties du pays, et qui a poussé le gouvernement japonais à imposer un nouvel état d'urgence sanitaire. 

Face à cette situation alarmante, Washington a choisi de classer le Japon dans les pays "à risque", et recommande aux ressortissants américains de ne pas se rendre au pays du soleil levant.

Cet avis des autorités américaines pourrait remettre en question l'organisation des Jeux olympiques : la participation des athlètes américains à la compétition internationale a semblé un temps compromise. « Les catégories de voyageurs américains qui se rendent au Japon pour les Jeux sont très limitées », a expliqué un porte-parole de la diplomatie américaine, dont les propos sont relayés par le Parisien. « Le gouvernement japonais a souligné que la santé publique restait la priorité centrale dans le cadre de l’organisation des Jeux. Tokyo nous a assuré qu’il resterait en contact étroit avec Washington au fur et à mesure de l’évolution de ses plans », a ajouté le diplomate.

Le Comité olympique des États-Unis, lui, assure avoir toute confiance dans l'organisation nipponne, et n'envisage pas pour le moment de retirer les athlètes américains de la compétition.

Katsunobu Kato, porte-parole du gouvernement japonais, a affirmé de son côté qu'à « notre connaissance, il n’y a pas de changement dans la position américaine de soutien aux efforts du Japon pour organiser les Jeux. » Tokyo-2020 « continuera de travailler étroitement avec toutes les organisations concernées pour assurer la participation sûre et sécurisée de tous les sportifs aux Jeux », a ajouté le comité d’organisation dans un communiqué.

L'ambassade des États-Unis au Japon, elle, précise que « voyager pour raisons touristiques ou pour la plupart des autres motifs de court terme n’est pas autorisé, et rien n’indique que cela changera prochainement. Les voyages sans visa sont suspendus. » Les touristes sont donc interdits en terre nipponne, mais la venue des athlètes n'est pour le moment pas compromise.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche