Covid : après un bilan revu et corrigé, le Pérou déplore le plus grand nombre de décès au monde

Par Cécile D. · Publié le 1 juin 2021 à 12h32 · Mis à jour le 2 juin 2021 à 18h33
Après de nouveaux examens effectués par les autorités sanitaires péruviennes, le Pérou a revu son nombre de décès liés au Covid-19 à la hausse : le pays est passé de 69 000 à 180 000 morts liés à la pandémie.

Le Covid-19 a fait de très nombreuses victimes dans presque tous les pays du monde, mais certains ont été plus durement touchés que d'autres. Les États-Unis sont en haut de ce triste podium avec 595 000 décès. Cependant, si l'on change les critères d'évaluation et que l'on regarde le nombre de décès par million d'habitants, c'est le Pérou qui pleure le plus de morts du Covid-19.

Suivant les recommandations des experts médicaux et des spécialistes de l'OMS, les autorités sanitaires péruviennes ont réévalué l'impact de la pandémie dans leur pays. Le Pérou est donc passé de 69 342 morts à 180 764 morts, pour 33 millions d'habitants. Selon le classement établi par l'AFP et relayé par le Parisien, le Pérou est donc le pays qui a subi le plus grand nombre de décès par rapport à sa population, au monde.

La Hongrie se classe deuxième dans cette liste, suivie par la République Tchèque, la Macédoine et le Monténégro. La France, elle, compte 110 000 morts, soit 600 décès pour un million d'habitants. L'Hexagone est donc placé au 24e rang du classement de l'AFP.

Malgré ces tristes résultats, le gouvernement péruvien ne se laisse pas abattre. Violeta Bermudez, présidente du Conseil des ministres et numéro deux du gouvernement, a déclaré lors d'une conférence de presse citée par le Parisien : « À partir d’aujourd’hui (…) nous allons avoir des chiffres plus exhaustifs et qui seront d’une grande utilité pour la gestion de la pandémie. »
 
Pour ne plus sous-estimer le nombre de morts, les autorités sanitaires ont prévu de modifier leurs critères d'enregistrement des décès pour mettre à jour leur méthodologie. Les autorités devront à présent recenser les personnes décédées qui remplissent sept critères techniques, dont les contaminations avérées ou les « cas probables présentant un lien épidémiologique avec un cas confirmé ». La nouvelle méthodologie comporte également un critère identifiant « un cas suspect de Covid-19 qui présente un cadre clinique compatible avec la maladie ».

Le Pérou devrait continuer de voir sa courbe de mortalité augmenter, étant donné que la campagne de vaccination n'avance que très lentement : seuls 5% de la population a reçu au moins une dose de vaccin depuis le 9 février. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche