Vaccin Johnson & Johnson : "risque accru" de développer le syndrome de Guillain-Barré selon la FDA

Par Laurent P. · Publié le 13 juillet 2021 à 18h47 · Mis à jour le 15 juillet 2021 à 11h07
Le vaccin contre le Covid de Johnson & Johnson, un risque pour la santé ? C'est ce qu'explique la FDA, la Food & Drug Administration, indiquant que l'injection entraînerait un "risque accru" de développer une maladie neurologique rare, le syndrome de Guillain-Barré. Au total, 100 cas auraient été répertoriés sur les 12,5 millions de doses administrés, dont 95 graves.

Une mauvaise nouvelle dont Johnson & Johnson se serait bien passé... La FDA, la Food & Drug Administration, a indiqué que le vaccin du laboratoire pourrait entraîner un "risque accru" de développer le syndrome de Guillain-Barré, une maladie neurologique rare. Au total, sur les 12,5 millions de vaccinés avec ce produit, 100 auraient développé ce syndrome, dont 95 une forme grave nécessitant une hospitalisation. Une personne serait également décédée.

"Les chances que cela se produise sont très basses et le taux de cas rapportés ne dépasse le taux de base dans la population générale que d'une faible marge", a néanmoins expliqué le laboratoire. Mais le syndrome de Guillain-Barré, qu'est-ce que c'est ? Il s'agit d'une atteinte des nerfs périphériques, caractérisée par une faible paralysie, voire une paralysie progressive. Celle-ci débute le plus souvent au niveau des jambes et remonte, atteignant parfois les poumons, le coeur, ainsi que les nerfs du cou et du cerveau, impliquant irrémédiablement la mort du malade.

Toujours selon le régulateur américain, les symptômes de la maladie apparaîtraient dans les 42 jours suivant l'administration du vaccin. La FDA a toutefois indiqué qu'elle "continuait à trouver que les bénéfices (du vaccin) l'emportaient clairement sur les risques potentiels", malgré ces observations. En cas de difficulté pour se déplacer, avaler, mâcher ou encore d'élocution, de vision double ou d'incapacité à bouger les yeux, les personnes ayant reçu ce vaccin doivent rapidement consulter un médecin.

À noter que chaque année, le syndrome de Guillain-Barré touche entre 3000 et 6000 personnes aux États-Unis. 

 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche