Covid : atteindre l'immunité collective avec le variant Delta ? Une utopie selon un spécialiste

Par Caroline J. · Photos par My B. · Mis à jour le 11 août 2021 à 12h31 · Publié le 11 août 2021 à 12h02
Alors que de nombreux pays cherchent à atteindre l’immunité collective, le professeur Sir Andrew Pollard, directeur de l'Oxford Vaccine Groupe, a confié le mardi 10 août qu’atteindre l'immunité collective avec le variant Delta ne sera pas possible, dans la mesure où cette mutation continuera à infecter les personnes vaccinées. « Nous n'avons rien qui arrêtera complètement cette transmission » a expliqué cet expert dont les propos ont été rapportés par The Guardian.

Quand pourra-t-on atteindre l’immunité collective en France, mais aussi en Europe ? C’est une question à laquelle tentent de répondre de nombreux scientifiques. Le 2 août dernier, Alain Fischer estimait que l’immunité de groupe à 90% est une « possibilité pour le début de l’automne » en France.

Mais selon le professeur Sir Andrew Pollard, directeur de l'Oxford Vaccine Groupe, atteindre l’immunité collective avec le variant Delta ne sera pas possible. Un avis rapporté ce 10 août 2021 par The Guardian. Selon ce spécialiste britannique, le variant Delta, beaucoup plus contagieux que les autres souches, continuera à infecter les personnes vaccinées.

« Le variant Delta infectera toujours les personnes vaccinées. Et cela signifie que toute personne non vaccinée rencontrera à un moment donné le virus… et nous n'avons rien qui arrêtera [complètement] cette transmission » a-t-il estimé.

Si le vaccin contre le covid-19 permet d’éviter des formes graves de la maladie et des hospitalisations, il n’empêche donc pas l’infection et la transmission du virus. C’est d’ailleurs ce que constatent les autorités islandaises en ce moment. Malgré une couverture vaccinale importante, parmi les plus élevées au monde, le pays nordique fait face à une hausse importante du nombre de nouvelles contaminations au covid-19.

Covid : en Islande, flambée des nouveaux cas, malgré une forte couverture vaccinale Covid : en Islande, flambée des nouveaux cas, malgré une forte couverture vaccinale Covid : en Islande, flambée des nouveaux cas, malgré une forte couverture vaccinale Covid : en Islande, flambée des nouveaux cas, malgré une forte couverture vaccinale Covid : en Islande, flambée des nouveaux cas, malgré une forte couverture vaccinale
À ce jour, l’Islande fait partie des pays les plus vaccinés au monde. Malgré cela, le pays nordique fait actuellement face à une flambée de nouvelles contaminations au covid-19, poussant le pays à s’interroger sur sa stratégie d'immunité collective. [Lire la suite]

Toutefois, plusieurs études notent l’importance de se faire vacciner. Ainsi, selon une étude menée par l'Imperial College de Londres, les personnes complètement vaccinées, âgées de 18 à 64 ans, ont un risque d'être infectées environ 49 % inférieur à celui des personnes non vaccinées. Par ailleurs, cette étude révèle aussi que les personnes complètement vaccinées sont environ trois fois moins susceptibles d'être testées positives après avoir été en contact avec une personne atteinte de Covid (3,84 %, contre 7,23 %).

Coronavirus : la vaccination obligatoire plutôt que le Pass Sanitaire ?Coronavirus : la vaccination obligatoire plutôt que le Pass Sanitaire ?Coronavirus : la vaccination obligatoire plutôt que le Pass Sanitaire ?Coronavirus : la vaccination obligatoire plutôt que le Pass Sanitaire ? Coronavirus : contaminations, hospitalisations, que sait-on sur l'effet des vaccins sur l'épidémie ?
Alors que la question de la vaccination anti-covid et divise les français, plusieurs études nous en dévoilent davantage sur les réels effets du vaccin contre l'épidémie de coronavirus. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche