Covid : Les hôpitaux marseillais gravement impactés par la 4e vague

Par Manon C. · Mis à jour le 24 août 2021 à 10h38 · Publié le 24 août 2021 à 10h38
A Marseille, les hôpitaux tirent la sonnette d'alarme face à la saturation des urgences, la possible saturation des services de réanimation et le manque de personnels soignants.

Face à la 4e vague de Covid, les hôpitaux marseillais ont tiré la sonnette d'alarme, lundi 23 août 2021. "La région Provence-Alpes-Côte d'Azur connaît un taux d'incidence extrêmement élevé, à peu près du double de la moyenne nationale, ce qui explique en partie la situation dans nos hôpitaux" ont ainsi déclaré François Crémieux, nouveau directeur général de l'AP-HM, et 20 de ses collègues. 

Ces chefs de service soulignent une saturation des urgences en "réelle situation de crise" avec près de 600 patients entrés en 24 heures pour Covid ou pour d'autres raisons, un manque d'effectifs certain et un risque de saturation des services de réanimation dans les hôpitaux marseillais.

Même constat pour Lionel Velly, chef de réanimation de la Timone, qui constate que "L'Assistance publique-hôpitaux de Marseille en nombre de patients hospitalisés est effectivement un des CHU les plus impactés de France métropolitaine", bien que cette situation alarmante reste "largement derrière" celle des Antilles.

Sans compter que le retour de vacances de nombreux Marseillais tracasse d'ores et déjà les personnels soignants. "On a des inquiétudes très fortes sur ce qu'il va se passer" s'inquiète le Pr Jean-Luc Jouve. 

Surtout que dans les quartiers Nord de la ville, la vaccination fait bien pâle figure. "L'IHU (dirigé par Didier Raoult NDLR) porte peut-être une certaine responsabilité sur le fait que dans les quartiers Nord, on ait une couverture vaccinale assez misérable proche de 30%" déclare ainsi le Pr Jean-Luc Jouve. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche