Covid : pas de report de la rentrée scolaire après les vacances de Noël, confirme Blanquer

Par Cécile D. · Photos par My B. · Publié le 20 décembre 2021 à 13h20
Malgré les hausses de contamination dues à la cinquième vague épidémique, le programme scolaire devrait se poursuivre normalement dans les semaines à venir. « Je ne souhaite pas [prolonger les vacances de Noël] et je ne pense pas que ce sera nécessaire », a indiqué Jean-Michel Blanquer. L'école est « la dernière chose à fermer », a-t-il encore confirmé ce dimanche 19 décembre.

Plus de 3 000 classes fermées, et un taux d'incidence en hausse chez les enfants : cette cinquième vague de Covid-19 n'épargne pas les plus jeunes. C'est d'ailleurs pour cette raison que le gouvernement a annoncé que les enfants à risque pourraient se faire vacciner contre le virus à partir du 15 décembre. 

Pour autant, Jean-Michel Blanquer l'affirme : la situation n'est pas aussi grave qu'elle en a l'air. Invité sur le plateau de BFMTV ce jeudi 9 décembre, le ministre de l'Education nationale a indiqué ne pas vouloir rallonger les vacances scolaires pour limiter l'impact de l'épidémie dans les écoles.

A la question "les vacances de Noël vont-elles être prolongées, le ministre a répondu : « A priori, non. Mais sur ces sujets-là, je n'exclus jamais rien. Je ne veux pas que vous titriez après 'je n'exclus pas', parce que ce n'est pas l'hypothèse privilégiée. Je dis toujours aussi sur ce type de sujet qu'on est pragmatique, on regarde ce qui se passe et donc nous verrons. D'abord je ne le souhaite pas et ensuite je ne pense pas que ce sera nécessaire. »

Dimanche 19 décembre, le ministre de l'Education nationale se trouvait à nouveau face au micro de BFMTV. Il a confirmé qu'aucun report de la rentrée scolaire en janvier n'était prévu, malgré la demande de Valérie Pécresse, qui s'inquiète de la situation épidémique en Île-de-France. 

Jean-Michel Blanquer refuse cependant de fermer les écoles plus longtemps. L'école est « la dernière chose à fermer », a-t-il répété. 

Si l'option peut donc être envisagée en cas de besoin, elle reste cependant tout en bas de la liste des mesures à mettre en place pour contrer l'avancée de la pandémie en France cet hiver.

Le nouveau protocole sanitaire mis en place dans les écoles devrait suffire à assurer la sécurité des élèves et des enseignants, selon Jean-Michel Blanquer. « Le nouveau protocole que nous avons - qui fait qu'on ne revient que si on a un test négatif - fait qu'on ferme moins de classes que précédemment. Mais en même temps, on fait beaucoup plus de tests, six fois plus de tests », rappelle-t-il.

Ce protocole sanitaire de niveau 3 stipule que le port du masque est obligatoire à l'intérieur et à l'extérieur. Les établissements doivent également veiller à la limitation du brassage des élèves par niveau obligatoire et par classe pendant la restauration, et les activités sportives sont limitées.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche