Covid : "Nous ferons les 20 millions de rappel avant Noël" d'après Olivier Véran

Par Manon C. · Photos par Cécile D. · Publié le 15 décembre 2021 à 10h21
Alors qu'une cinquième vague épidémique frappe la France, le gouvernement incite sur l'importance de la vaccination -et de la troisième dose- pour contrer la hausse des nouveaux cas de Covid. D'après Olivier Véran, "nous ferons les 20 millions de rappel avant Noël".

L'épidémie de Covid en France connait un rebond, et alors que la tension se fait sentir de plus en plus au sein des hôpitaux, le gouvernement a annoncé plusieurs dispositifs destinés à faciliter l'accès à la vaccination.

Ainsi, les Français de plus de 50 ans devant réaliser une dose de rappel ainsi que les personnes non-vaccinées peuvent désormais recevoir leur injection sans prendre rendez-vous au sein de l'ensemble des centres de vaccinations du pays. En parallèle et sur la base du volontariat, le gouvernement a annoncé vouloir donner le feu vert aux pharmacies pour qu'elles puissent ouvrir le dimanche également. Une mesure qui permettrait également aux français d'accéder plus facilement aux tests de dépistage à l'approche des fêtes de fin d'année. 

Mais alors, quels sont les réels objectifs du gouvernement en ce qui concerne ce rappel vaccinal ? Le 10 décembre dernier, Olivier Véran déclarait qu'il espérait que 20 millions de Français aient reçu leur troisième dose d'ici Noël.

Ce mardi 14 décembre 2021, le ministre de la Santé a annoncé, lors de la séance de questions d'actualité au gouvernement, que la campagne de vaccination des doses de rappel avançait plus vite que prévu. "Nous ferons les 20 millions de rappel avant Noël. Nous serons en capacité de vacciner toutes celles et ceux qui doivent l'être en temps et en heure, probablement avec quelques jours d'avance, ce qui va nous permettre d'intensifier notre politique de rappel." a-t'il expliqué. 

Olivier Véran, qui estime que "que nous ayons atteint un pic épidémique dans notre pays", s'est également montré rassurant face à l'efficacité des vaccins actuels contre le variant Omicron, déclarant : "Si la vaccination deux doses est peut-être un peu moins efficace elle reste quand même très efficace au moins à 70% sur les cas graves et avec le rappel -les trois doses- nous avons toutes les raisons d'espérer que les Français restent protégés dans la durée." 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche