JO Paris 2024 : les travaux du village des médias suspendus par une décision de justice

Par Alexandre G. · Publié le 7 avril 2021 à 11h54 · Mis à jour le 7 avril 2021 à 11h55
La Cour administrative d'appel de Paris a suspendu, ce mardi 6 avril 2021 en référé, les travaux du village des médias des prochains Jeux Olympiques de Paris 2024. Une partie de l'autorisation environnementale délivrée en novembre 2020 par le préfet du département a été contestée par deux associations pro-environnement. La construction du complexe situé en Seine-Saint-Denis doit se faire en deux temps, une partie avant et une autre après les olympiades.

Le village des médias est loin d'être terminé. Du moins, sa construction pédale... Ce mardi 6 avril 2021, la justice administrative s'est prononcée en faveur de la suspension des travaux du village des médias, en raison de manquements aux dispositions du code de l'environnement. Le complexe, qui doit accueillir les 2000 journalistes et techniciens pour les futurs Jeux olympiques de Paris 2024, se construit en partie sur le parc départemental Georges-Valbon, poumon vert de la Seine-Saint-Denis, et dans la zone de l'Aire des Vents, sur la commune de Dugny. 

Aussi, c'est précisément la Cour administrative d'appel de Paris qui a suspendu une partie de l'autorisation environnementale délivrée en novembre 2020 à la Solideo par le préfet de Seine-Saint-Denis, juste après la fin de l'appel d'offres censé désigner les groupements immobiliers en charge du chantier. "Il est enjoint à la Société de livraison des ouvrages olympiques de donner instruction à ses co-contractants afin qu’ils cessent tous travaux", avance l'ordonnance de la cour d'appel, consultée par l'AFP. 

À l'origine de cette décision de justice contre la Solideo et les JO de Paris 2024, on retrouve deux associations en faveur de la protection de l'environnement : le Mouvement national de lutte pour l'environnement (l'antenne de Seine-Saint-Denis), et le Collectif pour le Triangle de Gonesse. Les deux structures associatives ont déposé en février dernier un nouveau recours contre le projet de construction du village des médias, avant de doubler la procédure d'un référé-suspension, approuvé mardi par un juge des référés. Contactée par l'AFP, la Solideo n'a pas souhaité réagir dans l'immédiat. 

Quelles entreprises pour construire le village des Médias de Paris 2024 ? La Solideo dévoilait le 7 octobre dernier les groupements immobiliers lauréats de l'appel d'offres concernant la construction du village des Médias des futurs Jeux olympiques de Paris 2024. Le chantier est situé entre les communes de Dugny, du Bourget et de La Courneuve, en Seine-Saint-Denis.

Comme la maire de Paris et le Cojo Paris 2024 l'avaient annoncé au lendemain des bouleversements engendrés par la crise sanitaire, la construction du Village des médias n'échappe pas aux économies nécessaires. Ainsi, la Solideo prévient que 700 logements (Lots A et D) seront bien livrés d'ici l'été 2024, afin de répondre aux besoins immédiats des journalistes et techniciens des médias accueillis à l'occasion du grand rendez-vous. Dans un second temps, 600 autres logements (Lots B et C) sortiront de terre dès 2025, en héritage des JO, pour venir compléter la construction du quartier de Dugny. 

Grâce à ce décalage de calendrier, l'État (dont la Solideo reste le représentant) entend réduire la facture nette des constructions olympiques, et ne pas dépasser le budget initial de 1,3 milliard d'euros prévus à cet effet.

Village des Médias Paris 2024 : les opérateurs immobiliers désignés, construction en deux tempsVillage des Médias Paris 2024 : les opérateurs immobiliers désignés, construction en deux tempsVillage des Médias Paris 2024 : les opérateurs immobiliers désignés, construction en deux tempsVillage des Médias Paris 2024 : les opérateurs immobiliers désignés, construction en deux temps

Concrètement, sur le secteur "Aire des Vents", le groupement Sogeprom / Demathieu & Bard Immobilier remporte le projet "Paysages", dont on peut apercevoir les contours sur l'image de synthèse ci-dessous. Bouygues immobilier avec Kaufman & Broad s'occupe du projet "Rendez-vous", quand Les Nouveaux Constructeurs et Engie Solutions Aire Nouvelle mènent à terme le projet "Dugnyversel".

Village des Médias Paris 2024 : les opérateurs immobiliers désignésVillage des Médias Paris 2024 : les opérateurs immobiliers désignésVillage des Médias Paris 2024 : les opérateurs immobiliers désignésVillage des Médias Paris 2024 : les opérateurs immobiliers désignés

Pour le secteur "Plateau", deuxième zone de l'appel à projets, le classement de la Solideo place Ametis / Ideom / Gaïa Promotion sur le projet "Manifesto", qui prévoit la construction d'une "Cité-jardin du XXIe siècle", comme le rappelle souvent le directeur général Nicolas Ferrand. Ensuite vient le groupement Sogeprom / Demathieu & Bard Immobilier avec le projet "Terres Fertiles". Toujours dans la même zone, les holdings des groupes Giboire et Lamotte bâtiront le projet "Entre les pins".

Village des Médias Paris 2024 : les opérateurs immobiliers désignésVillage des Médias Paris 2024 : les opérateurs immobiliers désignésVillage des Médias Paris 2024 : les opérateurs immobiliers désignésVillage des Médias Paris 2024 : les opérateurs immobiliers désignés

Dès mars 2024, l'ensemble des constructions seront normalement prêtes pour les Jeux olympiques. A priori, la suspension temporaire des travaux ne devrait pas engendrer davantage de retard sur ces délais. La Solideo devrait communiquer à ce sujet dans les prochains mois. 

Informations pratiques

Lieu

93390 Clichy-sous-Bois
93390 Clichy Sous Bois

Commentaires