Réanimation - sorties & activités

Carte de France Covid : le taux d'occupation lits de réanimation par départementCarte de France Covid : le taux d'occupation lits de réanimation par départementCarte de France Covid : le taux d'occupation lits de réanimation par départementCarte de France Covid : le taux d'occupation lits de réanimation par département

Hospitalisations en France ce dimanche 15 mai 2022 : taux d'occupation lits de réanimation par région

On continue de suivre de près les données concernant la situation du coronavirus en France. Ce dimanche 15 mai 2022, 24,38 % des lits de réanimation sont occupés en France.
Covid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète VéranCovid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète VéranCovid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète VéranCovid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète Véran

Covid : fin du masque en intérieur s'il y a "moins de 1500 personnes" en réanimation, annonce Véran

Avec la levée progressive des restrictions, la fin du port du masque obligatoire en intérieur est évoquée pour le mois de mars. Olivier Véran a précisé qu'il faudrait entre 1000 et 1500 malades en réanimation pour pouvoir l'enlever.
Covid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète VéranCovid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète VéranCovid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète VéranCovid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète Véran

Covid : plus de 80% des patients admis en réanimation souffrent d'au moins une comorbidité

Selon les derniers chiffres de Santé publique France, un peu plus de 80% des patients admis en réanimation ces dernières semaines ont au moins une comorbidité, notamment l'hypertension ou le diabète.
Visuel ParisVisuel ParisVisuel ParisVisuel Paris

Coronavirus – Île-de-France : un francilien sur 25 testé positif

En raison de la 5e vague et de la forte transmissibilité du variant Omicron, le nombre d’infections au covid-19 explose dans le pays depuis la fin du mois de décembre. Et l'Île-de-France est particulièrement touchée, avec un Francilien sur 25 testé positif au coronavirus au cours de la semaine du 4 au 11 janvier, d’après les dernières données de Santé publique France.
Covid : les parents non-vaccinés avantagés pour la garde d'enfants positifs au coronavirusCovid : les parents non-vaccinés avantagés pour la garde d'enfants positifs au coronavirusCovid : les parents non-vaccinés avantagés pour la garde d'enfants positifs au coronavirusCovid : les parents non-vaccinés avantagés pour la garde d'enfants positifs au coronavirus

Covid : 64 enfants hospitalisés en réanimation, un record en France

Le nombre d’enfants malades du covid-19 admis en réanimation a atteint un triste record. « Il y a ce soir, 64 enfants hospitalisés en réanimation pédiatrique pour un Covid grave », a indiqué Olivier Véran ce mardi 4 janvier 2022 devant les députés.
Covid : légère baisse dans les services de réanimation en FranceCovid : légère baisse dans les services de réanimation en FranceCovid : légère baisse dans les services de réanimation en FranceCovid : légère baisse dans les services de réanimation en France

Covid : près de 20 000 hospitalisations en France, et plus de 3 600 patients en réanimation

La hausse des hospitalisations se confirme en France. Ce lundi 3 janvier 2022, on enregistrait 19.606 malades du covid-19 hospitalisés dans le pays, soit 563 de plus en 24 heures. Par ailleurs, 3.654 patients se trouvent actuellement en réanimation.
Covid : à l'hôpital, nouvelle hausse des admissions en réanimation et en soins critiquesCovid : à l'hôpital, nouvelle hausse des admissions en réanimation et en soins critiquesCovid : à l'hôpital, nouvelle hausse des admissions en réanimation et en soins critiquesCovid : à l'hôpital, nouvelle hausse des admissions en réanimation et en soins critiques

Covid : les non-vaccinés devraient avoir le choix de la réanimation selon le Pr. Grimaldi

À l'heure où les contaminations au Covid s'intensifient, avec toujours plus d'hospitalisations, la question du tri des patients commence à se poser dans certains hôpitaux du pays... Pourquoi donc ne pas proposer aux personnes hospitalisées pour une forme grave du coronavirus de rédiger en amont des directives quant à une éventuelle réanimation ou non ? Une idée avancée par le professeur André Grimaldi, l'une des figures de la défense de l'hôpital public. On fait le point !
Covid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète VéranCovid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète VéranCovid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète VéranCovid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète Véran

Covid : "un malade est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", s'inquiète Véran

"En France, actuellement, c'est un patient qui est admis en réanimation toutes les dix minutes, jour et nuit", a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran, ce vendredi 3 décembre 2021. Cette situation inquiète le gouvernement, qui insiste à nouveau sur l'importance des gestes barrières pour bloquer la progression du virus.
Covid : un "défaut de communication" sur le vaccin auprès des plus de 50 ansCovid : un "défaut de communication" sur le vaccin auprès des plus de 50 ansCovid : un "défaut de communication" sur le vaccin auprès des plus de 50 ansCovid : un "défaut de communication" sur le vaccin auprès des plus de 50 ans

Covid : un "défaut de communication" sur le vaccin auprès des plus de 50 ans

Djillali Annane, président du syndicat des médecins réanimateurs, témoigne d'un "défaut de communication" sur le vaccin contre le Covid-19 auprès de la population des plus de 50 ans.
Covid : Akhenaton de IAM hospitalisé en détresse respiratoire à Marseille Covid : Akhenaton de IAM hospitalisé en détresse respiratoire à Marseille Covid : Akhenaton de IAM hospitalisé en détresse respiratoire à Marseille Covid : Akhenaton de IAM hospitalisé en détresse respiratoire à Marseille

Covid : le rappeur Akhenaton est sorti de l'hôpital après une "gêne respiratoire"

Le rappeur d’IAM, Akhenaton, est sorti de l’hôpital de la Timone à Marseille, après une "gêne respiratoire". Selon les informations du Parisien, il n'avait cependant pas été admis en réanimation comme l'indiquait BFM Marseille-Provence.
Covid : à l'hôpital, nouvelle hausse des admissions en réanimation et en soins critiquesCovid : à l'hôpital, nouvelle hausse des admissions en réanimation et en soins critiquesCovid : à l'hôpital, nouvelle hausse des admissions en réanimation et en soins critiquesCovid : à l'hôpital, nouvelle hausse des admissions en réanimation et en soins critiques

Covid: "On a une épidémie à l'hôpital des non-vaccinés" affirme l’infectiologue Odile Launay

Alors que le nombre de malades du covid-19 admis à l'hôpital ne cesse d'augmenter en France, l’infectiologue Odile Launay l’assure : « on a une épidémie à l'hôpital des non-vaccinés ».
Covid : les hôpitaux d'Île-de-France ont reçu l'ordre de déprogrammer 40% de leurs activitésCovid : les hôpitaux d'Île-de-France ont reçu l'ordre de déprogrammer 40% de leurs activitésCovid : les hôpitaux d'Île-de-France ont reçu l'ordre de déprogrammer 40% de leurs activitésCovid : les hôpitaux d'Île-de-France ont reçu l'ordre de déprogrammer 40% de leurs activités

Covid : bientôt 80% de déprogrammation des activités médicales dans les hôpitaux d'Île-de-France

À l'occasion du point presse hebdomadaire de ce jeudi 25 mars, Olivier Véran a annoncé que les déprogrammations d'activités médicales pourraient très prochainement atteindre les 80% dans les hôpitaux d'Île-de-France. L'Agence Régionale de Santé d'Île-de-France avait déjà donné "l'ordre ferme", début mars, aux hôpitaux et cliniques de la région de déprogrammer près de la moitié de leurs activités médicales et chirurgicales pour laisser de la place en réanimation aux malades de la Covid.
Covid : l'immunité collective au 14 juillet ? "Un objectif atteignable", selon un médecinCovid : l'immunité collective au 14 juillet ? "Un objectif atteignable", selon un médecinCovid : l'immunité collective au 14 juillet ? "Un objectif atteignable", selon un médecinCovid : l'immunité collective au 14 juillet ? "Un objectif atteignable", selon un médecin

Covid : l'immunité collective au 14 juillet ? "Un objectif atteignable", selon un médecin

Alors que les marqueurs de l'épidémie du Covid-19 s'affolent en Île-de-France et que les soignants s'inquiètent d'une quasi-saturation, l'horizon d'une immunité collective d'ici à la mi-juillet reste crédible aux yeux de certains médecins. Pour le professeur Annane, du service de réanimation de l'hôpital Raymond Poincaré, cet objectif reste "atteignable", à condition de vacciner partout où cela est possible.
Coronavirus et traitements : les pistes de médicaments évoquées dans le mondeCoronavirus et traitements : les pistes de médicaments évoquées dans le mondeCoronavirus et traitements : les pistes de médicaments évoquées dans le mondeCoronavirus et traitements : les pistes de médicaments évoquées dans le monde

Covid : l'Allemagne va tester le traitement à base d'anticorps utilisé par Trump

Dans la lutte contre le covid, l'Allemagne va proposer un cocktail d’anticorps «monoclonaux» dans les hôpitaux universitaires pour "aider des malades à haut risque à éviter une évolution plus grave". Ce traitement est développé par le laboratoire Regeneron, et coûte 2000 euros par dose. Trump en avait vanté les mérites, disant qu'il l'avait guéri.
Visuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de Lyon, MontmartreVisuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de Lyon, MontmartreVisuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de Lyon, MontmartreVisuel Paris, vue Courtyard Paris Gare de Lyon, Montmartre

Coronavirus: Paris en zone d'alerte maximale, les nouvelles mesures annoncées

Comme l'a annoncé le Premier ministre, Paris et la petite couronne passent en zone d'alerte maximale. Ce lundi 5 octobre 2020 à 11h30, le préfet de police de Paris a dévoilé et détaillé les nouvelles restrictions qui entrent en vigueur mardi 6 octobre 2020. Les bars doivent fermer leurs portes, les fêtes et rassemblements sont interdits ou limités, et de nombreux établissements comme les clubs de jeux sont obligés de fermer. Les restaurants peuvent rester ouverts, avec un protocole sanitaire renforcé.
Coronavirus à Paris : infos et intox sur l'épidémie Coronavirus à Paris : infos et intox sur l'épidémie Coronavirus à Paris : infos et intox sur l'épidémie Coronavirus à Paris : infos et intox sur l'épidémie

Coronavirus : 1240 cas confirmés et 200 personnes en réanimation en Île-de-France

Avec 200 personnes hospitalisées en réanimation en île de France et 127 morts enregistrés dimanche 15 mars, la région francilienne est fortement touchée par la pandémie de coronavirus. On fait le point sur la situation et les derniers chiffres.