This page is not available in your language, please, choose yours

100 plus beaux films du monde

Publié le 12 novembre 2008 Par Clément D.

Initié par le critique de cinéma Claude-Jean Philippe, et soutenu par la Mission Cinéma de la Mairie de Paris, le projet des « 100 plus beaux films » du monde est né du constat que Paris est certainement la ville la plus cinéphile du monde. Des origines du cinéma aux années 2000, se sont succédées plusieurs générations d’amoureux du cinéma (Max Linder, René Clair, Louis Delluc, Henri Langlois, François Truffaut, Arnaud Desplechin…), qui ont imposé Paris comme la ville où les films du monde entier sont respectés et de fait projetés dans leur version originale.

En effet, nulle part ailleurs, il n'existe un aussi grand nombre de salles, consacrées de surcroît au répertoire et au cinéma d'auteur.
Ainsi est née l'idée de faire désigner par Paris les plus grands et les plus beaux films de l'histoire du cinéma parmi les centaines de milliers de films produits depuis les origines du 7ème art en 1895.
Pour témoigner de cette fabuleuse richesse, près de 80 personnalités du cinéma (critiques, cinéastes, producteurs, scénaristes, directeurs de festivals, responsables d'institutions...) - désignées par un premier cercle de dix cinéphiles reconnus (Pierre-André Boutang, Patrick Brion, Michel Ciment, Jean Collet, Jean Douchet, Gilles Jacob, Claude-Jean Philippe, Jean-Michel Frodon, Bertrand Tavernier, Pierre Tchernia) - ont élu ces « 100 plus beaux films ».

Le palmarès
Citizen Kane d'Orson Welles arrive ainsi en tête de ce classement, devançant La Nuit du chasseur de Charles Laughton et La Règle du jeu de Jean Renoir.
Suivent 97 films exceptionnels, de tous âges et de tous genres : de L'Aurore de Murnau à Amarcord de Fellini en passant par Vertigo de Hitchcock, Parle avec elle d'Almodovar ou encore Mulholland Drive de Lynch.
Une rétrospective du 19 novembre 2008 au 6 juillet 2009 :
Afin de mettre en lumière ces « 100 plus beaux films » du monde et de transmettre, notamment aux plus jeunes, la cinéphilie qui lui est si chère, la Ville de Paris organise, en partenariat avec les Ecrans de Paris et France Culture, une rétrospective au cinéma Le Reflet Médicis (5ème) du 19 novembre 2008 au 6 juillet 2009. Ainsi, pendant près de 8 mois, le public pourra découvrir ou redécouvrir la quasi totalité des 100 films retenu; Cette rétrospective sera lancée le lundi 17 novembre à 20h30 au cinéma l'Arlequin (6ème) avec la projection de l'un de ces 100 films : Lola de Jacques Demy (1961), en présence d'Agnès Varda, de Rosalie Varda et de Mathieu Demy (sur invitation uniquement).

Publication d'un ouvrage collectif : « 100 films pour une cinémathèque idéale » : Ce palmarès exceptionnel donne également lieu à la publication le 13 novembre 2008 par les éditions Cahiers du Cinéma d'un ouvrage collectif, sous la direction de Claude-Jean Philippe, intitulé « 100 films pour une cinémathèque idéale », où chaque film est présenté par un membre du jury.


Plus d'informations en cliquant ici
Dossier de presse mairie de paris


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement