Les trésors de la BNF en ligne, cette semaine du 15 au 21 février : Les échecs

Par Manon C. · Publié le 15 février 2021 à 14h16 · Mis à jour le 15 février 2021 à 14h16
La BNF nous invite à plonger dans les méandres de ses fonds numériques ! Cette semaine du 15 au 21 février 2021, les échecs sont à l'honneur !

Durant les deux confinements, la BNF nous a donné accès à la richesse de ses collections virtuelles : conférences en ligne, documents sonores, podcasts, livres numériques, expositions virtuelles, œuvres d’art issus des fonds de la Bibliothèque… Des millions de ressources sont accessibles gratuitement à distance. Et aujourd'hui, les découvertes continuent ! 

Chaque lundi, la BNF vous propose une sélection de "pépites" emblématiques, insolites ou méconnues tirées de ses fonds exceptionnels. Pour ce nouveau rendez-vous, la BnF met les échecs à l'honneur, en écho à la partie mémorable qui se joua le 10 février 1996 entre le champion du monde Garry Kasparov et le super ordinateur Deeper Blue.

  • Un jeu d'échecs vieux de mille ans

Le célèbre jeu d'échecs dit « de Charlemagne », conservé à la BnF, fait partie du trésor de la basilique de Saint-Denis. Selon la tradition, il aurait appartenu à Charlemagne et serait un cadeau du calife Haroun al-Rachid. La réalité est toute autre cependant, puisqu’il s’avère qu’il fut fabriqué à la fin du XIe siècle en Italie, près de Salerne. De très grande taille (jusqu'à 15 cm), les pièces ont une fonction symbolique et non ludique. Le jeu constitue un système symbolique exemplaire, permettant d'appréhender la place de chacun dans la société médiévale. Un dossier pédagogique complet sur le jeu d'échecs est à consulter sur le site Classes de la BnF et les pièces extraordinaires de ce jeu de "Charlemagne", comme le piéton ou le roi, à voir sur Gallica.

Le jeu, et plus précisément le jeu d’échec, est très présent à travers l’histoire de l’art, et ce depuis l’antiquité. Récemment attribué à Albrecht Dürer, ce dessin préparatoire conservé au département des estampes et de la photographie et numérisé dans Gallica, en est un bel exemple. Datée des années 1490, à la frontière entre le Moyen Âge et la Renaissance, l’œuvre est une juxtaposition de deux dessins, et donne à voir différentes strates d’interprétation du jeu, entre loisir et affrontement courtois, illustrant la vanité et la finitude des choses terrestres. La BnF met aussi à disposition une sélection des plus belles ressources sur le thème du jeu conservées au département des Estampes dans sa médiathèque à travers l'article : Représentation du jeu : de la morale au loisir.

  • Prodige ou canular ? Rencontre avec un automate joueur d'échecs

Au XVIIIe siècle, une curieuse attraction enchante l’Europe : un automate prodige du jeu d’échecs ! Construit et dévoilé pour la première fois en 1770 par Johann Wolfgang Van Kempelen, l'automate, également appelé le Turc mécanique, est présumé capable de jouer contre un adversaire humain. Prodige scientifique ou prémices de lʹintelligence artificielle? Cet automate était en réalité un canular dont la nature n'a été démontrée qu'une trentaine d'années après sa création. RetroNews, le site de presse de la BnF raconte l'histoire de ce joueur d'échecs pas comme les autres au travers des collections presse de la BnF.

  • Le Palamède ou les échecs en revue

En 1836, des passionnés d'échecs réunis autour de Charles de La Bourdonnais, meilleur joueur du monde à l'époque, décident de créer un magazine mensuel consacré à leur jeu favori : le Palamède. Ils sont alors certains que cette activité introduite en Europe au Xe siècle connaîtra rapidement un véritable essor. L'avenir leur donne raison puisque quelques années plus tard se déroule une première rencontre internationale, suivie du premier championnat du monde remporté par Wilhelm Steinitz en 1886. La mort de La Bourdonnais en 1840 interrompt pendant deux ans la parution de la revue, qui est relancée par le joueur Pierre Saint-Amant, avant de finalement disparaître en 1847. Pour les "fous de l'échiquier", l'intégralité des numéros du Palamède est en ligne sur Gallica.

On vous prévient, si vous commencer à farfouiller dans les fonds de la BNF, vous allez y passer la journée ! 

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 15 février 2021 au 21 février 2021

×

    Lieu

    Quai François Mauriac
    75013 Paris 13

    Site officiel
    www.bnf.fr

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche