Coronavirus : les établissements sportifs fermés à Paris

Par Alexandre G. · Publié le 13 mars 2020 à 19h30 · Mis à jour le 13 mars 2020 à 19h43
Au lendemain de l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron, la ministre des sports Roxana Maracineanu annonce ce vendredi 13 mars 2020 la fermeture des établissements sportifs relevant de sont autorité à Paris et dans le reste du pays pour limiter la propagation du coronavirus.

Les établissements sportifs ferment à Paris. Alors que le président Emmanuel Macron s'est exprimé sur les nouvelles mesures prises en réponse à l'avancée de l'épidémie de coronavirus, la ministre des sports Roxana Maracineanu a pris la parole ce vendredi 13 mars 2020 dans un communiqué. 

Dans la continuité des annonces du président de la République, la première annonce concerne tous les établissements sportifs, comme les "écoles, pôles et CREPS". Une décision qui sera effective à partir de lundi prochain, pour "une durée minimum de 15 jours". La ministre précise que ces fermetures concernent également l'INSEP.  

Aussi, le ministère des sports invite tous les sportifs qui ne pourraient "pas rentrer dans l'immédiat chez eux pour diverses raisons pourront demeurer de manière transitoire, le temps de trouver les solutions les plus adaptées".  Tous les "accueils collectifs" doivent eux aussi "être limités", toujours pour "limiter au maximum la promiscuité des personnes"

Ces fermetures concernent les 16 millions de licenciés dans plus de 300 000 clubs sportifs à travers la France. Pour faire simple, toutes les fédérations sportives ont "déjà pris la décision de suspendre leurs compétitions et les entraînements". 

Forcément, elle a tenu à rappeler qu'il ne fallait "pas empêcher nos enfants d'aller jouer au foot dans un parc pendant cette période". La direction des sports appelle à "limiter les activités encadrées à 10 personnes maximum", bien qu'elle souligne que "les clubs sont libres de s'organiser pour scinder leurs groupes et maintenir une activité de manière responsable et adaptée mais dans cette limite"

La ministre des sports a aussi évoqué les prochains Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, précisant que la décision du maintien des Jeux Olympiques dépendait uniquement du CIO et du Japon. Elle a affirmé avoir '"une pensée pour les athlètes qui se préparent"

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche