Déconfinement : la pratique du sport cycliste sera-t-elle de nouveau autorisée à partir du 11 mai ?

Par Caroline J. · Publié le 26 avril 2020 à 15h02 · Mis à jour le 26 avril 2020 à 15h12
En vue du déconfinement, la Fédération Française de Cyclisme a publié un communiqué réclamant un retour de la pratique du sport cycliste à compter du 11 mai.

Alors que de nombreux français sont très inquiets à l’idée de reprendre les transports publics à compter du 11 mai, le vélo risque fort d’être plébiscité par beaucoup d'habitants de la capitale afin de se rendre sur leur lieu de travail. Ile-de-France Mobilités a compris que la bicyclette permettait une distanciation sociale et a ainsi mis en place une prime d'aide à l'achat de 500€ pour un vélo électrique. De son côté, la Région île-de-France s’est engagée financièrement à soutenir le réseau RER Vélo et permettre la réalisation de pistes cyclables provisoires afin que le plus grand nombre puisse enfourcher son deux-roues.

Mais, en vue du déconfinement, les férus de cyclisme se posent une question : la pratique du sport cycliste sera-t-elle de nouveau autorisée à compter du 11 mai ? On rappelle, qu’en raison des mesures du confinement, le ministère des transports avait interdit, le 24 mars dernier, l’usage du vélo en tant qu'activité sportive.

Le 25 avril, la Fédération française de cyclisme (FFC) a publié un communiqué expliquant qu’ « il est déterminant que la pratique individuelle du cyclisme puisse être réintroduite dès le 11 Mai ». 

« Cela constituerait une véritable discrimination vis-à-vis de notre sport alors, qu’au contraire, le vélo présente une opportunité sans précédent de transformer en profondeur et de manière pérenne la mobilité dans notre pays », a fait savoir la fédération.

« Aujourd’hui, alors que notre gouvernement se concentre sur le plan de déconfinement, la FFC demande que le cyclisme, sport individuel et sport majeur de l’été, soit pris en considération » a rajouté la FFC.

Pour permettre le retour de la pratique du cyclisme amateur, la Fédération a dévoilé son plan d’actions.

« Nous travaillons sur un plan d’accueil et notre objectif est de démontrer clairement qu’avec des gestes barrières facilement applicables et en respectant des mesures de distanciation sociale, il est possible de pratiquer le cyclisme, sans s’exposer soi-même ou exposer les autres à un risque de contamination », indique la FFC qui propose notamment d’apporter son aide, « par son réseau de clubs et avec son dispositif «savoir-rouler », aux actions d’accompagnement pour le retour des enfants à l’école.

Enfin, concernant la reprise des compétitions, la FFC précise être en plein travail pour « trouver de nouveaux formats d’épreuves qui pourront intégrer les contraintes sanitaires. ». 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Site officiel
www.ffc.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche