Coronavirus : pas de huis clos pour Roland Garros et le Tour de France 2020

Par Alexandre G. · Photos par Alexandre G. · Publié le 1 mai 2020 à 13h17 · Mis à jour le 1 mai 2020 à 13h19
Alors même que Roland Garros et le Tour de France 2020 ont déjà été reportés au mois de septembre par leurs organisateurs en raison du Covid-19, la ministre des Sports Roxana Maracineanu a exclu la possibilité ce jeudi 30 avril de voir les deux plus importantes compétitions nationales se tenir à huis clos.

La Grande Boucle et Roland Garros ne peuvent pas se passer de public. C'est bien le message adressé ce jeudi 30 avril 2020 par la ministre des Sports Roxana Marcineanu aux organisateurs du Tour de France 2020 et de Roland Garros 2020. Au micro d'RMC Sport, quelques heures seulement après que la LFP ait actée définitivement l'arrêt des championnats de Ligue 1 et Ligue 2, la ministre a affirmé que les deux compétitions "ne se dérouleront pas à huis clos", et ce peu importe l'évolution de la pandémie. 

Pourtant, d'abord après la première annonce du président de la République sur l'interdiction des évènements sportifs jusqu'au 15 juillet prochain, puis ensuite avec les précisions du plan de déconfinement par le Premier ministre, personne n'imaginait la possibilité de voir ces deux grands rendez-vous sportifs se jouer avant minimum septembre. Le Tour de France 2020, décalé au 29 août, et Roland Garros, prévu du 20 septembre au 4 octobre, subissent de plein fouet les annonces du gouvernement, bien que leurs dates très rapprochées du 1er septembre laissent planer encore le doute. Si l'épidémie de coronavirus s'est atténuée d'ici début août, pourra-t-on assister à l'une des deux compétitions avant la levée de l'interdiction ? 

Pour la ministre des Sports, la réponses est non. D'après elle, le sport français "va mettre un petit moment avant de voir des compétitions où les gens sont au contact, où ils courent ensemble sur un terrain, pédalent ensemble dans un peloton". Et elle nous avertit qu'il "va falloir être patients, avancer avec prudence, ne pas faire de plan sur la comète pour rien". En parallèle, elle préfère ne rien promettre et laisse entendre que "si, au mois de septembre, ça va encore mieux, tous les évènements programmés au calendrier, pourraient se tenir".

Pour l'ancienne nageuse, hors de question d'imaginer ces deux compétitions sans spectateurs. Elle précise "qu'elles ne se tiendront que s'il y a autorisation d'avoir du public" en rajoutant "qu'ils ne se feront pas à huis clos". Reste à savoir si l'évolution de l'épidémie ira dans le même sens que le souhait de la ministre, et que les directeurs de RG et du Tour édition 2020 soient du même avis. Une chose est sûre : si le gouvernement donne son feu vert pour un huis clos sur l'une des deux compétitions, leurs organisateurs n'hésiteront pas à donner le branle-bas de combat. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche