Coronavirus : l'US Open menacé, les circuits ATP et WTA en sursis

Par Alexandre G. · Publié le 21 juillet 2020 à 18h43 · Mis à jour le 21 juillet 2020 à 18h43
A l'arrêt depuis le début de la crise sanitaire due au Covid-19, la direction de l'ATP s'apprête à annoncer mardi 21 juillet que les circuits majeurs de tennis vont bel et bien restés à l'arrêt au delà du 31 juillet. Certains prestigieux tournois comme l'US Open, reprogrammé fin août, pourraient bien décaler leurs dates une nouvelle fois en raison de la crise sanitaire, ou être contraint d'annulation. Le tournoi de reprise de Washington devrait être annulé dans les prochaines heures selon les informations de L'Equipe.

La pandémie s'apparente à un cinquième set interminable pour le tennis mondial. Nouveau rebondissement dans le monde du tennis : le tournoi de Washington, organisé mi-août juste avant l'US Open, devrait être annulé dans les prochaines heures selon les informations de L'Equipe ce mardi 21 juillet 2020.

Forcément, la présence accrue du virus partout dans le monde, plus particulièrement aux Etats-Unis, inquiète fortement les organisateurs des tournois de tennis ATP et WTA qui espèrent une reprise au 31 juillet, comme prévu par l'instance dirigeante du tennis mondial. Aussi, le tournoi de Washington devait être le premier tournoi préliminaire à l'US Open. Le top départ du "Citi Open" était prévu le 14 août, avant le rendez-vous incontournable du Grand Chelem, planifié du 31 août au 13 septembre, juste avant Roland Garros

Aussi, c'est pour la suite du circuit ATP que les organisateurs des tournois du Masters 1000 de Cincinnati et de l'US Open, tous deux planifiés dans les jours qui suivent Washington, sentent le danger. En cas de circulation du virus toujours aussi accrue, ils se verraient contraints d'annuler leurs éditions 2020, sans possibilité de les décaler une nouvelle fois, tant le calendrier des circuits ATP et WTA (féminin) semblent chargés. Pour le joueur serbe Viktor Troicki, interrogé par Sportklub, c'est une certitude "il n'est pas réaliste de jouer quoi que ce soit maintenant. Ce n'est pas officiel, mais tout sera probablement annulé" estime-t-il.

Alors que la direction de l'ATP avait déjà acté la mise à l'arrêt des circuits ATP et WTA jusqu'à la date du 12 juillet dès le début de la crise sanitaire, elle annonçait  vendredi 15 mai prolonger la suspension de ces compétitions au moins jusqu'au 31 juillet 2020 en raison de la pandémie.

Pour les circuits féminin et masculin, il faudra attendre le début du mois d'août pour s'affronter à nouveau sur les courts. Pour le moment, malgré cette annonce, le tournoi de Roland Garros n'a pas à prévoir de contrecoup sur son organisation, prévue au mois de septembre

Forcément, une telle décision semblait inévitable au regard de l'épidémie de Covid-19 qui ravage toujours une vaste partie de la planète. Avant tout, les instances dirigeantes du tennis mondial ont rappelé que "la santé et le bien-être de la communauté du tennis et du grand public restent la priorité absolue dans chacune des décisions que nous prenons". Conséquence directe de cette décision, le Nordea Open, le tournoi de Palerme ou encore celui d'Hambourg se sont vus au moins reportés, tandis que le calendrier précis des mois à venir n'a pas encore été communiqué par l'instance. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche