Coronavirus : après le déconfinement, quelles conséquences pour le sport français ?

Par Alexandre G. · Publié le 14 avril 2020 à 18h14 · Mis à jour le 14 avril 2020 à 18h14
Après avoir annoncé le prolongement du confinement jusqu'au 11 mai prochain, le président de la République a confirmé que les épreuves et rencontres sportives "ne pourront se tenir au moins jusqu'à la mi-juillet". Pas de public jusqu'à l'été, à en croire le chef de l'Etat. De nombreux évènements comme les championnats de basket, de handball, le Tour de France ou encore la Ligue 1 voient leur planning modifiés et contraints.

Va-t-on pouvoir assister à une rencontre sportive avant la rentrée de septembre 2020 ? Outre la prolongation de la période de confinement jusqu'au 11 mai 2020, le président de la République Emmanuel Macron a également précisé l'interdiction "d'évènement avec un public nombreux" jusqu'à l'été, soit à la "mi-juillet". Au lendemain des annonces du chef de l'Etat, les professionnels du sport s'interrogent sur les conséquences d'une telle décision. Et se préparent déjà à modifier leur planning et leur organisations. Des rendez-vous sportifs incontournables comme les championnats nationaux de handball, de football voir même le Tour de France pourraient se tenir à huis clos ou être reportés dans les prochains jours.

Un vrai casse-tête pour les dirigeants du football français. Avant lundi soir, la Ligue de Football Professionnelle profitait encore d'une éclaircie avec la possibilité de reprendre la saison 2019-2020 en cours au lendemain du déconfinement, qui ne devait a priori pas dépasser le mois de mai. Sauf qu'avec une interdiction d'organiser une rencontre sportive avec public prolongée à l'été, les matchs devraient bien se tenir, mais à huis clos, et ce jusqu'à la fin de la saison prévu début août. Comme c'était le cas lors du PSG Dortmund pré-confinement. Aussi, pour le sport amateur, le président de la Fédération Française de Football Noël Le Graet réfute la possibilité d'une saison blanche, et envisagerait de prendre en compte les classements actuels afin de résoudre le problème.

Forcément, c'est aussi le monde du cyclisme qui se prépare au pire : l'annulation ou le report du Tour de France. Les organisateurs de l'un des évènements sportifs favoris des Français envisagent déjà depuis le début de la crise du Covid-19 une éventuelle Grand Boucle à huis clos, ce qui n'est ni pour leur plaire, ni pour plaire au public. Après ces annonces, le Tour prévu chaque année au début du mois de juillet se voit évidemment contraint de trouver des nouvelles dates. D'après nos confrères de L'Equipe, l'option la plus crédible serait un report pur et simple de la Grande Boucle à partir de la fin du mois d'août. 

Même galère pour les sports en salle. Avec ces précisions, le chef de l'Etat siffle la fin de la saison 2019-2020 des championnats de basketball, de handball et de volley. Ainsi, en handball, le Paris-Saint-Germain a été sacré champion de France ce mardi, après l'arrêt définitif du comptage des points. Enfin, c'est aussi le Grand Prix de France et le monde des sports mécaniques qui se voit impacté par ces annonces. Initialement prévu du 26 au 28 juin 2020, la course pourrait soit être reportée après juillet, soit se tenir à huis clos. En sport, comme dans d'autres secteurs, le caractère inconnu et exceptionnel de la situation crée des remous et bouleverse les habitudes. 

Boostez cet article en 1 clic
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche