Coronavirus : pas de huis-clos pour le Tour de France selon Christian Prudhomme

Par Caroline J. · Publié le 2 avril 2020 à 15h00 · Mis à jour le 2 avril 2020 à 15h20
En raison de l’épidémie de coronavirus dans le pays, le Tour de France 2020 se déroulera-t-il à huis-clos ? C’était une piste évoquée par la ministre des sports, Roxana Maracineanu, rapidement balayée par Christian Prudhomme, directeur de l’épreuve.

Comme l’univers du spectacle, l'actualité sportive est durement impactée par la crise sanitaire liée au coronavirus qui frappe actuellement le monde entier. A ce jour, on dénombre 416 916 cas confirmés de COVID-19 et 2,6 milliards de personnes confinées sur la planète.

Face à cette pandémie de coronavirus, de nombreux événements ont été annulés ou reportés, comme l’Euro de football reporté à 2021 et, tout récemment, les JO de Tokyo, décalés au plus tard à l'été 2021.

Un autre événement sportif incontournable est lui aussi menacé : le Tour de France qui doit officiellement se tenir du 27 juin au 19 juillet 2020.

Comme l’a confiée la ministre des Sports Roxana Maracineanu, sur l’antenne de France Bleu, "tous les scénarii étaient à l'étude", avant d’ajouter que "les discussions sont en cours avec ASO (l'organisateur, ndlr) et il est encore trop tôt pour se prononcer".

Parmi les scénarii évoqués, celui d’un Tour de France qui pourrait se dérouler à huis-clos, et donc sans spectateurs sur le bord des routes. "Le modèle économique du Tour de France ne repose pas sur de la billetterie mais sur les droits TV et la retransmission média. En cette période de confinement, tout le monde est conscient et responsable. Tout le monde a compris les bénéfices de rester chez soi et donc de privilégier plutôt le spectacle télévisé que le spectacle en live. Finalement, ce ne serait pas si pénalisant puisqu'on pourrait le suivre à la télévision" a ainsi expliqué la ministre des Sports.

Autre piste évoquée par Roxana Maracineanu ? Celle d’un Tour de France qui se déroulerait sans spectateurs, mais uniquement sur les départs et les arrivées du Tour, ainsi que dans les cols.

Interrogé par nos confrères de La Montagne, le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, ne semble pas du même avis, expliquant que "le Tour de France n’aura pas lieu à huis- clos". A l'AFP, Christian Prudhomme a confirmé que les dates du Tour de France sont à ce jour maintenues. "Mais ce serait mentir que de dire que l'on n'étudie pas d'autres hypothèses en ce qui concerne les dates", a-t-il rajouté. "La volonté est de laisser deux mois de visibilité aux coureurs", a confié Christian Prudhomme.

On rappelle que le Tour de France attire chaque année au bord des routes de l'hexagone entre 10 à 12 millions d’amateurs et de curieux.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche