Coronavirus : les Championnats d'Europe d'Athlétisme 2020 de Paris annulés

Par Alexandre G. · Publié le 24 avril 2020 à 11h49 · Mis à jour le 24 avril 2020 à 11h49
A l'aube du déconfinement et d'une reprise de l'activité sportive progressive à partir de 11 mai, les organisateurs des Championnats d'Europe d'Athlétisme 2020, prévus au stade Charléty à Paris du 25 au 30 août, sont officiellement annulés. L'option d'un report en 2021 a été écartée.

C'est un secret de polichinelle depuis un moment dans l'athlétisme : les Championnats d'Europe d'Athlétisme 2020 de Paris n'auront pas lieu. Forcément, dans un contexte de crise sanitaire, l'évènement qui doit réunir les meilleurs athlètes européens au Stade Charléty du 25 au 30 août 2020 est mis en suspens. Sur le papier, les mesures d'un déconfinement progressif à partir du 11 mai annoncées par le gouvernement entretenaient alors l'espoir d'une programmation maintenue, surtout concernant des évènements prévus au-delà du 15 juillet. Le scénario d'un report de l'évènement à 2021 a été définitivement écarté.

C'est officiel, l'Euro d'athlétisme se déroule officiellement aux dates et au lieu initialement prévus. Outre la question sanitaire, il s'agissait également pour les décideurs de trancher sur la question de l'accueil d'un public étranger, ou encore la motivation des sportifs à participer à la compétition, seulement quelques semaines après la sortie d'une période d'arrêt. Après les JO de Tokyo décalés à 2021, c'est le deuxième évènement majeur de l'athlétisme mondial qui se voit contraint par l'épidémie de coronavirus. 

Aussi, les festivités prévues sur le parvis du Trocadéro, comme les cérémonies de remises de médaille par exemple sont elles aussi annnulées. Selon les informations révélées par Le Parisien, on apprenait que la Fédération aurait demandé des garanties au ministères des Sports, dans l'éventualité ou l'Euro d'athlétisme serait maintenu au stade Charléty aux mêmes dates. Sauf que le caractère incertain de l'évènement, dans une période charnière, impose d'une manière ou d'une autre une décision. Et c'est l'annulation pure et simple qui s'est imposée d'elle-même. 

Par ailleurs, on peut imaginer les conséquences économiques d'une telle décision, alors même que les structures organisatrices accusent le coup et craignent un déficit trop dangereux, malgré les aides de l'Etat. Reste à savoir si l'Etat, qui doit examiner l'ensemble des compétitions sportives au cas par cas, aidera plus largement les organisateurs suite au sinistre. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Lieu

99 boulevard Kellermann
75013 Paris 13

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche