Coronavirus : Les Jeux Olympiques de Tokyo pourraient avoir un "nombre limité de spectateurs"

Par Alexandre G. · Publié le 30 juillet 2020 à 11h15 · Mis à jour le 30 juillet 2020 à 11h16
Initialement prévus du 23 juillet au 8 août 2020, les JO de Tokyo ont du être décalés à l'année prochaine en raison de la pandémie due au coronavirus. Et pour se prévenir de tout risque en 2021, les organisateurs réfléchiraient déjà à limiter le nombre de spectateurs et à instaurer des tests obligatoires pour les athlètes et leurs proches.

Le coronavirus risque de modifier le rêve olympique sur le long terme, et pas seulement en 2020. Quelques semaines après le report des JO de Tokyo à l'été 2021 engendré par l'arrivée d'une pandémie de coronavirus sur le globe terrestre, le comité d'organisation des Jeux olympiques (Cojo) envisage déjà des scénarios catastrophes, afin d'éviter surprises de cette année. Ainsi, le directeur général du Cojo Toshiro Muto a précisé ce mercredi 29 juillet au micro de la BBC que les JO de Tokyo pourraient se tenir devant "un nombre limité de spectateurs". 

D'ailleurs, le responsable de l'édition japonaise des Jeux olympiques est revenu sur ses priorités, à l'horizon de l'été 2021 : "tout le monde devrait se concentrer sur la tenue des l'évènement l'année prochaine - nous sommes sur la même longueur d'onde avec le Comité international olympique et son président Thomas Bach" a précisé M. Muto. Forcément, l'option des JO à huis clos n'est pas encore totalement écartée, bien que le DG du Cojo informe que le président du CIO "ne veut pas" pour l'instant que les olympiades se déroulent sans aucun spectateur

Aussi, c'est bien entendu pour éviter les risques de propagation que les deux responsables envisagent le plus d'options possibles. D'après ce que rapporte M. Muto, le président du CIO "pourrait peut-être réfléchir à un nombre limité de spectateurs en prenant pleinement en compte la distanciation sociale", toujours dans le but de freiner l'avancée du virus. Il a également précisé que la mission du CIO et du Cojo était de "construire un environnement où le public se sent en sécurité. Les athlètes comme la famille pourraient être soumis à des tests avant et après leur arrivée au Japon", a-t-il laissé entendre. 

Pour l'heure, comme le président du CIO l'avait déjà indiqué il y a quelques jours, la tenue des Jeux olympiques de Tokyo est fortement conditionnée par la recherche d'un vaccin. Pourtant, M. Muto estime qu'il est "trop optimiste de supposer que toutes les restrictions (en vigueur au Japon) seront levées" dès l'été 2021. Aujourd'hui, le Japon a interdit l'accès à son territoire aux voyageurs provenant d'une centaine de pays

Informations pratiques

Dates et Horaires
Du 23 juillet 2021 au 8 août 2021

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche