La dissolution confirmée

Le Conseil d'Etat vient d'annoncer par le biais d'un communiqué que la demande d'annulation des décrets à l'origine de la dissolution de certaines associations de supporters parisiens avait été rejetée.
C'est désormais définitif, le plan anti-violence de Robin Leproux va voir le jour en début de championnat. En effet, la menace qui planait sur ces futures mesures en raison de la possible annulation de la dissolution des associations de supporters parisiens a été définitivement enterrée après que le Conseil d'Etat a expliqué qu'il rejetait le demande d'invalidation des décrets en question.

"Deux associations de supporters du Paris Saint-Germain – l’Association les Authentiks et l’Association Supras Auteuil 91 – avaient contesté les décrets procédant à leur dissolution pour des actes répétés de dégradations de biens et de violences sur personnes. Le Conseil d’État juge que la procédure a été régulière et que la sanction était justifiée, mais pour des raisons différentes de celles initialement retenues" pouvait-on lire dans le communiqué.


P.
Dernière modification le 13 juillet 2010

Informations pratiques

Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche