Cayzac décrypte le langage des footballeurs

L’ancien président du PSG, Alain Cayzac, a trouvé un moyen de s’amuser du milieu de football, souvent raillé pour son côté aseptisé. Sur le blog de l’agence AnotherCom, l’homme de 69 ans donne ses traductions des expressions les plus entendues dans les conférences de presse.
1- "Maintenant, on va prendre les matches les uns après les autres". Traduction. M’emmerde pas avec tes questions à la con sur l’avenir.

2- "Le plus important, c’est de continuer à travailler". Traduction. Ras-le-bol d’avoir pris 2 points en 6 matches !

3- "Je n’ai aucun problème avec le coach". Traduction. Il commence à me gonfler grave celui-là !

4- "J’ai marqué mais l’important, c’est la victoire de l’équipe". Traduction. Je suis à combien du 1er au classement des buteurs ?

5- "On va là-bas pour ramener quelque chose". Traduction. On va jouer à 11 derrière.

6- "L’important ce soir, c’est d’avoir pris les 3 points". Traduction. On a fait un match de merde mais on a gagné sur un penalty imaginaire à la 94ème minute.

7- "Il y a une super ambiance dans le groupe". Traduction. J’ai 3 potes avec lesquels je m’entends super bien.

8- "On ne se prend pas pour d’autres et on sait d’où on vient". Traduction. Pour une fois qu’on gagne un match, on n’a pas intérêt à la ramener.

9- "Je n’ai pas l’habitude de parler de l’arbitrage mais…". Traduction. On s’est fait voler comme au coin d’un bois.

10- "On était bien en place". Traduction. On a eu 2 occasions de buts en 90 minutes.
Réagissez sur le forum : Cliquez-ici !



P.
Dernière modification le 12 avril 2011

Informations pratiques

Mots-clé : anciens, cayzac, expressions
Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche