Conseil de Défense sanitaire ce mercredi : vers des mesures locales ou nationales ?

Par Julie M., My B., Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 24 février 2021 à 07h05 · Mis à jour le 24 février 2021 à 07h07
Un nouveau conseil de défense sanitaire est prévu ce mercredi 24 février à partir de 9h. Olivier Véran a indiqué le samedi 20 février que la tendance était mauvaise sur l'ensemble du territoire national depuis 3 jours et Emmanuel Macron a indiqué qu'il se donnait 8 à 10 jours pour évaluer la situation avant de prendre de nouvelles mesures de restriction ou de relâchement. La présence de nombreux variants laisse toujours craindre le pire pour les semaines à venir.

Une semaine après le précédent, un nouveau conseil de défense se tient ce mercredi 24 février matin à l'Élysée. Au moment où nous écrivons ses lignes, la situation est critique dans les Alpes-Maritimes et le préfet s'apprendre à prendre des mesures de restrictions locales. Olivier Véran en visite dans le département a également indiqué que "les chiffres ne sont pas bons depuis 3 jours" sur l'ensemble du territoire national. Sachant qu'il faut observer une tendance sur une quinzaine de jours pour pouvoir prendre des décisions éclairées.

D'autre part, le Président de la République a indiqué la veille qu'il souhaitait se laisser "8 à 10 jours" pour observer la tendance avant décider de relâcher ou non les restrictions. Emmanuel Macron se retrouve sous la pression des scientifiques, qui jugent les nouvelles mesures de restriction insuffisantes pour enrayer l’épidémie de Covid-19 et la propagation des variants du SARS-CoV-2, nous dévoile Le Monde.

Alors que tout le monde s'attendait à un nouveau reconfinement, l'exécutif a finalement choisi de se laisser du temps. La circulation des variants se propageant moins vite que prévu, le gouvernement a fait le choix de temporiser "L’idée, c’est de gagner du temps, de limiter la casse", a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran, au Journal du dimanche. Selon une source proche du gouvernement, il ne devrait pas y avoir de mesures plus strictes d’ici la fin des vacances scolaires.

« Le moindre jour de confinement qu’on peut éviter aux Français, il faut qu’on le prenne », a également déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, sur BFM-TV. 

Mais tout cela semble être juste un répit, l'exécutif se tenant prêt à reconfiner rapidement si l'épidémie venait à enfler. "Nous n’avons jamais dit que nous ne reconfinerions pas dans les quinze jours à venir si c’était nécessaire », déclare d'ailleurs M. Véran.

Ce mercredi 24 février, un nouveau conseil de défense sanitaire est prévu à l'Élysée. Aucune décision n'est prise pour l'heure, mais les chiffres de l'épidémie sont scrutés au jour le jour. Le gouvernement a laissé entendre qu’il pourrait prendre des mesures de reconfinement local pour limiter la propagation de l’épidémie. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche