Coronavirus : fermeture des marchés ouverts, pas de dérogation souhaitée pour la Mairie de Paris

Par Caroline J. · Photos par Laurent P. · Publié le 24 mars 2020 à 08h32 · Mis à jour le 24 mars 2020 à 08h40
Suite à l’annonce du premier ministre Edouard Philippe concernant la fermeture des marchés ouverts en France, la Mairie de Paris a fait savoir qu’elle ne demandera pas de dérogations spéciales.

Lundi 23 mars, Edouard Philippe a de nouveau pris la parole pour apporter des précisions nécessaires au décret définissant les règles de confinement, en application depuis mardi dernier à midi. Le Premier ministre a notamment annoncé la fermeture des marchés ouverts, sauf dérogation du Préfet, sur demande du maire de la commune. Ainsi, les seuls marchés alimentaires publics autorisés à se tenir doivent au préalable avoir obtenu une dérogation à cette interdiction.

Suite à cette annonce, la Mairie de Paris a fait savoir qu’elle ne demandera pas de dérogation concernant la fermeture des marchés alimentaires à ciel ouvert dans la capitale.

Dans un tweet, Emmanuel Grégoire, Premier Adjoint à la Mairie de Paris, a précisé : « Suite aux annonces du Premier ministre, nous prenons acte des mesures de renforcement du confinement et nous ne demanderons pas de dérogation pour les marchés parisiens ». 


Il n’y aura donc plus de marchés à Paris pendant cette période de confinement et les marchés ouverts devront fermer leurs portes comme annoncé.

Hier, le 23 mars, la Mairie de Paris a fait savoir que "l’organisation mise en place (séparation des étals, marquages au sol, rappel des consignes) a permis d’améliorer très significativement l’application des consignes sanitaires, mais, dans la phase d’expansion rapide de l’épidémie en région parisienne, la situation reste préoccupante dans certains marchés".

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche