Coronavirus : un couvre-feu à Colombes, Puteaux et Asnières

Par Rizhlaine F. · Photos par My B. · Publié le 23 mars 2020 à 16h50 · Mis à jour le 24 mars 2020 à 10h51
Alors que les mesures sanitaires durant le confinement se durcissent, la question de l'instauration d'un couvre-feu se pose afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Certaines villes ont déjà commencé à mettre en place des couvre-feu en Île de France. C'est notamment le cas de Colombes, Puteaux et Asnières sur Seine.

En France, les mesures de sécurité face à l'épidémie de coronavirus s'intensifient et se durcissent. Alors que le gouvernement instaure un état d'urgence sanitaire et que l'ensemble du territoire est confiné, les règles pourraient devenir encore plus strictes. 

Plus tôt dans la semaine, l'amende confinement avait déjà été augmentée et la note pourrait devenir très salée pour les récidivistes. Cependant dans certaines villes de France, on pouvait encore voir des comportements allant à l'encontre des recommandations sanitaires. À Paris notamment, cela pouvait s'observer dans certains marchés, sur le champs de Mars, l'Esplanade des Invalides ou encore les voies sur berges

Au troisième jour de confinement, la mairie de Paris avait par ailleurs lancé un appel à la responsabilité auprès des parisiens. Le lendemain, la préfecture de Police annonce le renforcement des contrôles dans les gares parisiennes et la fermeture de certains espaces de la capitale dès le vendredi 20 mars 2020 et ce, pour toute la durée du week-end. Mais les règles du confinement à Paris pourraient-elles aller encore plus loin ? 

Avant l'allocution du président Emmanuel Macron du lundi 16 mars 2020, la rumeur de l'annonce d'un confinement total de la population avec interdiction de sortir après 18h avait largement circulé. Finalement c'est un confinement partiel qui a été annoncé. Cinq jours plus tard, si certains misent déjà sur un confinement prolongé, la question du couvre-feu se pose elle aussi de plus en plus.

En réaction à l'incivisme constaté dans certaines villes et relayé sur les réseaux sociaux, des élus politiques réclament un durcissement du confinement voire à l'instauration du couvre-feu. À Nice, le maire Christian Estrosi a par exemple annoncé sa volonté de le mettre en place dès 20h. Des membres du personnel soignant ont également appelé à un confinement total de la population

Pour l'heure, quelques communes françaises ont décrété le couvre-feu dès ce week-end du 21 mars 2020. La plupart sont situées dans le sud ou du côté à la frontière belge. En Île-de-France certaines villes commencent à instaurer un couvre-feu. Désormais à Colombes et Asnières-sur-Seine les sorties sont interdites de 22h à 5h du matin. À Puteaux, un couvre-feu est également en vigueur de 22h30 à 5h du matin.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche