Déconfinement : des professeurs veulent faire classe dehors

Par Charlene S. · Publié le 28 avril 2020 à 11h16 · Mis à jour le 28 avril 2020 à 11h19
Faire classe à l'extérieur ! C'est l'idée proposé par un collectif de chercheurs et de professeurs qui apparaît dans une tribune du "Monde" ce matin du 28 avril 2020. Selon eux, faire classe dehors présente de nombreux avantages face à l'épidémie de coronavirus.

Meilleures conditions d'apprentissage, bien-être pour les enfants et les professeurs, sécurité sanitaire... Les raisons avancées par ce collectif sont nombreuses pour mettre en place des cours à l'extérieur des établissements scolaires. En effet, le 11 mai prochain, les écoles pourront rouvrir et y accueillir de nouveau leurs élèves. Une situation à laquelle se prépare les membres de l'Education Nationale, dont ce collectif de chercheurs et d'enseignants. Ce matin, dans une tribune publiée dans le journal "Le Monde", ceux-ci proposent donc d'effectuer les cours à l'extérieur plutôt que dans des classes fermées. 

A la date du 11 mai 2020, cela fera deux mois que les enfants se seront retrouvés enfermés, sans la possibilité de se dépenser en jouant dans les parcs, forêts ou autres espaces verts qui ont été interdits pendant la période de confinement en France. "Pourquoi donc vouloir les remettre à l’intérieur des classes à partir du 11 mai, quand élèves et enseignants auront passé toutes ces journées enfermés” s'interroge ainsi ce collectif. De plus, selon eux, retourner dans des salles de classes fermées représente un véritable nid à microbes puisque ce sont des espaces clos. A l'extérieur, le renouvellement naturel de l'air permettrait de réduire le risque de contagion.

En général, les écoles disposent d'une cour assez grande pour pouvoir faire classe dehors selon les distances barrières recommandées. Et pour celles où il n'y aurait pas la place, le collectif a déjà pensé aux alternatives : toutes les communes possèdent des parcs, des jardins ou encore des terrains de foot où il y a la possibilité de faire classe. Autre raison avancée par ce collectif : “l’importance du lien avec la nature et son rôle dans le développement de l’enfant”. S'appuyant sur des études menées au Danemark, en Ecosse et au Royaume-Uni, les chercheurs membres de collectif pensent que des espaces ouverts permettent de contenir le stress des enfants et des professeurs et ainsi de limiter les comportements agressifs

S'il semble difficile de mettre ce dispositif en place d'ici le 11 mai pour effecteur les cours en extérieur, de son côté, le gouvernement doit annoncer les grandes lignes du déconfinement cet après-midi.

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche