Air France s'apprête à supprimer 7500 postes d'ici fin 2022

Par Alexandre G. · Publié le 30 juin 2020 à 13h46 · Mis à jour le 30 juin 2020 à 13h46
Alors que le directeur général d'Air France-KLM avait annoncé fin mai une réduction de 40% drastique mais nécessaire du réseau aérien français, la compagnie aurait l'intention de supprimer plus de 7500 postes d'après les informations de l'AFP.

Peu importe les sommes allouées par l'État dans le plan de soutien à l'aéronautiqueAir France se prépare à tailler dans ses effectifs. D'après les informations de l'AFP dévoilées ce mardi 30 juin, la compagnie aérienne Air France s'apprêterait à supprimer plus de 7500 postes d'ici la fin de l'année 2022. Pour l'heure, la direction n'a pas encore communiqué à ce sujet. 

Par ailleurs, la compagnie nationale française devrait préciser par l'intermédiaire de Benjamin Smith, son directeur général, l'importance du plan de restructuration qui devrait permettre à Air France de faire face aux conséquences de trois mois d'inactivité dus à la crise sanitaire. Outre la présentation des grandes lignes, le dirigeant est tenu d'apporter plus d'éclairages sur les réductions de personnels lors de la tenue du comité social et économique central extraordinaire, planifié le 3 juillet. 

En interne, le conseil du syndicat national des pilotes de ligne a approuvé le 22 juin un accord sur la rupture conventionnelle collective négociée avec la direction. Le quotidien révèle que d'ici la fin de l'année, 403 pilotes au maximum -en particulier les plus âgés- seraient appelés à quitter Air France, ce qui représente 10% des effectifs. Sur ces centaines de pilotes, 250 seraient victimes des suppressions de postes. Et pour les encourager à partir, le syndicat des pilotes a obtenu une prime de départ équivalent à treize mois de salaire. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche