Coronavirus : Air France confirme le remboursement de tous les vols annulés

Par Alexandre G. · Publié le 16 mai 2020 à 10h32 · Mis à jour le 18 mai 2020 à 10h19
Le groupe Air France prévoit désormais un remboursement ou un avoir à ses clients dont les vols ont été annulés en raison de l'épidémie de coronavirus, pour les annulations effectives à partir du 15 mai.

Air France met à jour sa politique de remboursement. Ce vendredi 15 mai, le groupe Air France-KLM a annoncé dans un communiqué que tous ses clients dont les vols ont été annulés à cause de la crise sanitaire due à l'épidémie de coronavirus auront désormais le choix entre un simple remboursement, ou un avoir offrant une bonification de 15% sur la valeur initiale du billet. Après avoir annoncé contrôler la température de ses clients, ou vouloir leur distribuer des masques, c'est là un nouvel ajustement engendré par la pandémie.

Dans son communiqué, la compagnie aérienne nationale précise que c'est "l'évolution récente de la situation sanitaire mondiale et la levée progressive des confinements" qui auraient permis de donner "une meilleure visibilité sur l'évolution du programme de vols pour les prochains mois". Jusqu'alors, Air France ne proposait uniquement un avoir à ses clients propriétaires de billets sur des vols annulés

Ainsi, "Air France et KLM ont donc décidé d'ajuster leur politique de remboursement", mais attention, cela concerne uniquement "les annulation de vols effectives à partir du 15 mai". Par ailleurs, le communiqué avertit que "le traitement de ces demandes pourrait prendre plus de temps", principalement à cause "de l'ampleur de la crise et du nombre d'annulations". En bref, si vous espérez être remboursé en quelques jours, il va falloir prendre son mal en patience.

Des associations de consommateurs comme l'UFC-Que choisir avait "mis en demeure" 57 compagnies aériennes, dans le but d'appliquer la réglementation européenne qui exige de permettre à ses détenteurs de billets annulés d'être remboursés. D'autres compagnies comme Lufthansa, Emirates ou EasyJet sont visées par la plainte, et devraient elles aussi être amenées à modifier leur politique de remboursement. 

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche