Pourquoi le lundi de Pentecôte est un jour férié particulier en France ? Histoire de cette fête

Par Caroline J. · Photos par Laurent P. · Publié le 14 août 2020 à 08h12 · Mis à jour le 24 août 2020 à 14h58
Le lundi de Pentecôte est célébré chaque année 50 jours après Pâques. Jour férié supplémentaire dans le calendrier français, on vous explique l’origine et l’histoire de cette fête religieuse.

Fête du Travail, commémorations du 8 mai et jeudi de l’Ascension… chaque année, au mois de mai, les jours fériés sont nombreux, faisant le bonheur de beaucoup de Français. Mais n’oubliez pas non plus la Pentecôte. Célébrée par les Chrétiens 50 jours après Pâques, cette fête religieuse commémore la descente de l’Esprit Saint parmi les apôtres.

Comme pour Pâques, la Pentecôte se célèbre un dimanche et se prolonge le lendemain et, ce, depuis le IVème siècle. Le lundi de Pentecôte est officiellement déclaré férié selon la loi du 8 mars 1886.

Mais depuis, les choses ont évolué. Ainsi, suite à la canicule de 2003 qui a fait plus de 15 000 morts en France, le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin décide de supprimer le caractère férié de cette journée. Le ministre transforme donc le lundi de Pentecôte en journée de solidarité "en faveur de l'autonomie des personnes âgées ou handicapées". Conséquence ? Le lundi de Pentecôte reste "férié mais non chômé". Concrètement, ce jour-là, les salariés travaillent mais ne sont pas payés.

Puis, en 2008, nouveau changement. Le lundi de Pentecôte redevient férié et chômé. Le gouvernement laisse alors le choix aux employeurs de supprimer un jour de congé ou d'offrir cette journée à leurs salariés. En France, environ un tiers des salariés travaillent le lundi de Pentecôte. Et vous ? 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche