Attaque au couteau à Nice : trois morts, l'auteur interpellé, dernières informations

Par Elodie D. · Publié le 29 octobre 2020 à 16h42 · Mis à jour le 29 octobre 2020 à 16h45
Une attaque au couteau a eu lieu ce jeudi matin dans la basilique Notre-Dame de Nice. Trois morts sont à déplorer, en plus de plusieurs blessés. L'auteur des faits, grièvement blessé, a été interpellé. Emmanuel Macron se rend sur place.

Il y a quelques jours, le directeur général de la police nationale, Frédéric Veaux, avait adressé un télégramme aux directions et services centraux pour signaler que la France est la cible d’une menace terroriste élevée de la part d’al-Qaïda, à l’approche de la Toussaint. Il en appelait à la vigilance face au risque d’attentats et de djihad individuel. Ce jeudi 29 octobre 2020, un homme a fait plusieurs victimes dans la basilique Notre-Dame de Nice.

Selon la police, un homme aurait attaqué des fidèles aux alentours de 9h dans la basilique Notre-Dame, avenue Jean-Médecin. Une personne a été « mortellement égorgée », et plusieurs autres blessées par l’individu muni d’un couteau. À 10h33, trois morts étaient à déplorer, dont « le gardien si apprécié par les paroissiens » d’après les mots de Christian Estrosi. L’auteur des faits a été interpellé, grièvement blessé. Il s'agirait d'un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa, selon des sources proches du dossier interrogées par l'AFP.

Sur ce, Jean Castex a quitté l’Assemblée nationale à 10h05 pour se rendre place Beauvau, où un centre de crise a été installé. Il présentait les mesures de reconfinement aux députés. Emmanuel Macron l’a rejoint au centre de crise à 10h15 et s'est rendu à Nice en fin de matinée. Il a pris la parole dans l'après-midi.

Une enquête a été ouverte pour "assassinat en relation avec une entreprise terroriste", "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Elle a été confiée à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a indiqué le PNAT.

Christian Estrosi demande aux habitants de Nice d’éviter le secteur.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche