Tempête Bella : neuf départements désormais en vigilance orange

Par Laurent P., Cécile D. · Publié le 28 décembre 2020 à 11h52 · Mis à jour le 28 décembre 2020 à 11h55
2020 ne nous épargnera rien, pas même la tempête Bella qui est venue s'abattre sur la France depuis dimanche 27 décembre. Au programme des réjouissances, des vents à plus de 120 km/h et une vigilance orange pour la neige et le verglas dans neuf départements ce lundi 28 décembre. On fait le point.

Une dernière semaine de 2020 des plus venteux... La Chaîne Météo annonçait dans un tweet que la tempête Bella allait frapper la France dès dimanche 27 décembre, avec des vents violents sur l'ensemble du territoire. Celle-ci se déplace depuis et devrait encore se déplacer pendant plusieurs jours dans le pays, avec de nombreuses rafales de vent, mais surtout des chutes de neige , de la pluie et du verglas : "Une tempête de neige débutera sur les Alpes, le Massif central et les Pyrénées, dès 800 m d'altitude" dans la nuit de dimanche à lundi, expliquaient il y a quelques jours nos confrères du Parisien.

La tempête continue de gagner en intensité puisque se sont désormais neuf départements qui sont en alerte orange pour le vent, la neige et le verglas, contre seulement sept dimanche 27 décembre, et deux samedi 26 décembre. L'Aveyron, le Cantal, la Corrèze, la Lozère et le Puy-de-Dôme devraient subir un épisode neigeux qui va perturber la circulation, tandis que la Corse-du-Sud et la façade atlantique devraient être touchées par un phénomène de vagues-submersions.

Dimanche déjà, des rafales de vent allant jusqu'à 124 km/h sur la côte Atlantique, mais également dans les « Pays de la Loire, le bassin parisien et les Hauts-de-France en cours de matinée, avec des rafales qui atteindront 80 à 100 km/h, et localement 100 à 110 km/h sur les collines de l’Artois » avaient été rapportées par La Chaîne Météo.

Dans l'après-midi, ces vents violents ont perdu en puissance, mais se sont déplacés, comme nous l'expliquent nos confrères de 20Minutes, « dans le Poitou, la Charente, le Limousin et la Lorraine », et « avec des rafales pouvant avoisiner les 110 km/h sur le littoral charentais et 80 à 100 km/h dans les terres », toujours selon La Chaîne Météo. Le soir venu, ces rafales pouvant aller jusqu'à 110 km/h ont aussi touché l'Auvergne et la France-Comté.

De plus, 18 000 foyers avaient été privés d’électricité en Bretagne, Normandie et dans le Nord Pas-de-Calais. Selon un communiqué d'Enedis Bretagne, « la tempête Bella qui a traversé la Bretagne cette nuit a provoqué des incidents sur le réseau public de distribution électrique et des coupures d’électricité. » 

Dimanche également, la neige tenait dès 600 mètres d'altitude dans le Massif central. « La neige sera lourde et collante, et les formations de congères seront fréquentes à cause d'un vent soutenu de sud à sud-ouest. On attend entre 10 et 20 cm et même jusqu'à 40 cm par endroit », ajoutait Météo-France.

Dans les zones moins froides, les cumuls de pluie allant de 20 à 30 L/m² étaient attendus sur des sols déjà détrempés, justifiant une vigilance jaune pluie-inondation. De plus, les vents attendus ont également généré des « dégâts importants », selon Météo-France.

Prudence donc si vous êtes dans ces zones touchées par la tempête.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche