Covid : Italie, Norvège, Pologne, Autriche... ces pays qui assouplissent leurs restrictions

Par Caroline J. · Publié le 3 février 2021 à 11h42 · Mis à jour le 3 février 2021 à 11h45
Alors que certains pays européens peinent à freiner la circulation de l’épidémie de Covid-19 et prennent de nouvelles restrictions, d’autres choisissent à l'inverse d’assouplir leurs mesures anti-Covid, comme l’Italie, la Norvège ou encore la Pologne. Tour d’horizon de ces pays qui vont à contre-courant de certains de leurs voisins.

Depuis le début de l’année, de nombreux pays européens ont décidé de multiplier les restrictions face à la crainte d'une propagation des variants du Coronavirus. C’est notamment le cas de l’Allemagne, du Royaume-Uni ou encore du Portugal, en proie à une flambée épidémique. Pour l’heure, la France échappe à un reconfinement, mais le gouvernement suit de près l’évolution de la situation sanitaire et se tient prêt à toute éventualité.

D’autres pays, à l’inverse, allègent leurs mesures anti-Covid. On découvre ensemble ces pays qui ont fait le choix d’alléger leurs mesures de restriction, alors que l'OMS a fait savoir qu'il était encore « trop tôt pour assouplir » les restrictions en raison de la circulation « encore très élevée ».

L’Italie

Alors que l’Italie a dû faire face à importante première vague au printemps 2020, le pays a annoncé ce lundi 1er février la réouverture de certains lieux, comme les restaurants et bars. Mais attention, en raison du maintien du couvre-feu en vigueur sur tout le territoire national de 22h à 5h, ces lieux de restauration sont autorisés à rouvrir uniquement en journée, jusqu’à 18h. Bien évidemment, le nombre de clients est limité et des règles de distanciation sont à respecter.

Autre annonce ? La réouverture des musées, d’ailleurs réclamée en France. Là encore, des conditions ont été exigées. Ces lieux culturels ont été autorisés à rouvrir uniquement en semaine, pas le week-end. Depuis lundi, les Italiens peuvent donc à nouveau admirer le Colisée ainsi que les Musées du Vatican ou encore le Panthéon, la Galerie Borghese et le Château Saint-Ange.

La Norvège

Alors que la Norvège a annoncé le 27 janvier dernier la fermeture de ses frontières à presque tous les non-résidents, le pays scandinave a levé en partie le semi-confinement mis en place dans et autour d'Oslo depuis le 23 janvier dernier.

Ainsi, depuis ce 3 février, les boutiques sont rouvertes dans la capitale norvégienne ainsi que dans les 24 autres communes environnantes concernées par les restrictions. Même chose pour les restaurants, où la vente d’alcool reste toutefois toujours interdite.

Le pays a également mis fin aux restrictions liées aux activités sportives et de loisirs, sauf à Oslo et dans deux autres communes.

En revanche, les centres commerciaux restent fermés dans la capitale ainsi que dans certaines localités.

La Pologne

En raison d’une baisse du nombre de décès et de nouveaux cas, la Pologne a annoncé la réouverture de ses musées, bibliothèques, galeries d'art et centres commerciaux depuis le 1er février.

En revanche, plusieurs restrictions restent en vigueur, comme la fermeture de la plupart des écoles, au moins jusqu'en mars. Même sort pour les bars, restaurants, hôtels, discothèques et clubs de gymnastique qui laisseront leur rideau baisser jusqu'au 14 février au plus tôt.

« Ce qu'il était possible d'alléger dans la situation actuelle a été allégé. Tenons bon un peu plus longtemps pour éviter une troisième vague », a déclaré la semaine dernière le porte-parole du ministère de la Santé, Wojciech Andrusiewicz.

L’Autriche

Alors que de nombreux pays européens ont pris la décision de fermer les écoles, la France est l’un des rares pays où les établissements scolaires restent ouverts.

En Autriche, après un tour de vis décidé le 26 décembre dernier, le gouvernement a annoncé la réouverture des écoles dès le 8 février. « Nous sommes loin de notre scénario idéal d'un taux d'incidence de 50 cas pour 100 000 habitants sur sept jours », a admis le chancelier Sebastian Kurz, précisant toutefois qu'il fallait prendre en compte « d'autres aspects ». La prudence restera de mise dans les écoles. Ainsi, des tests réguliers seront effectués.

Par ailleurs, le pays a pris la décision de rouvrir les musées et magasins à compter du 8 février, avec, pour les clients et visiteurs, l’obligation de porter un masque FPP2.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche