Manifestation de motards à Paris contre le stationnement payant des deux-roues

Par Alexandre G. · Publié le 6 février 2021 à 16h59 · Mis à jour le 6 février 2021 à 16h59
Alors que la mairie de Paris a confirmé son intention de rendre le stationnement des deux-roues payant dans Paris intramuros, la Fédération Française des Motard en Colère Paris Petite Couronne a organisé ce samedi 6 février 2021 un rassemblement sur l'avenue FOch, pour protester contre l'application de cette mesure, jugée "absurde" par les manifestants.

Peu importe la pluie, le vent, le froid, les motards veulent manifester leur colère. Ce samedi 6 février 2021, la Fédération Française des Motards en Colère de Paris petite Couronne (FFMC PPC) a organisé une manifestation pour protester contre le stationnement payant des deux-roues dans Paris. À partir de 14h, des dizaines de motards se sont rejoints sur l'avenue Foch, au niveau de la Porte-Dauphine. 

Leurs revendications sont claires : faire changer d'avis la mairie de Paris au sujet du stationnement des deux-roues motorisés dans la capitale. Actuellement, ce projet est en cours d'expérimentation dans le 9e arrondissement de Paris, par la maire Delphine Bürkli. "On se mobilise à Paris, mais on est solidaire des motards partout en France », confie à France 3 IDF Jean-Marc Belotti, coordinateur de la FFMC PPC. Aussi, le motard militant explique à nos confrères de France 3 que "les deux-roues motorisés apportent de vrais avantages, une vraie plus-value", notamment par rapport au fait qu'on "parle beaucoup d'écologie et de mobilité" en ce moment. 

Pour justifier son propos, le manifestant explique que les motards "ne roulent pas au diesel, mais à l'essence, en consommant en moyenne 5 litres au 100". Force est de constater que "un deux-roues prend moins de place sur l'espace qu'une voiture : on peut garer 4 motos sur une place de voiture" affirme le coordinateur. En ce sens, il met en avant l'aspect "absurde" d'une telle démarche, surtout vis-à-vis des deux-roues non motorisés. Autrement dit les vélos. "Certains élus affirment que les motos devraient payer, parce qu'on occupe l'espace public, comme les autres véhicules... En poussant le raisonnement, pourquoi pas faire aussi payer les vélos ? Ça serait absurde", déplore Jean-Marc Belotti. 

D'après les motards en colère, rendre le stationnement des motos et scooters payant à Paris reviendrait à omettre le fait que bon nombre de conducteurs viennent de Petite Couronne. "Il faut penser à tous les gens qui viennent de banlieue pour travailler à Paris", souligne le coordinateur à France 3. Avec la résurgence de l'épidémie du Covid-19, la moto pourrait également être une solution afin de désengorger les transports en commun

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche