Manifestation pour le logement à Paris ce samedi, départ place du Châtelet

Par Alexandre G. · Publié le 25 mars 2021 à 16h55 · Mis à jour le 25 mars 2021 à 16h55
À l'appel du collectif "Prenons la ville" et d'autres organisations mobilisées, une manifestation est prévue ce samedi 27 mars 2021 à Paris afin de défendre un meilleur accès au logement pour les mal-logés et les sans-abris, "hors de tout contrôle étatique, capitaliste, institutionnel ou syndical" . Dans le but de se joindre au cortège intersquat, le point de rendez-vous est fixé à 15h place du Châtelet, dans le centre de Paris.

Manifestation pour le logement, et contre les expulsions, ce samedi à Paris. Le collectif "Prenons la ville" appelle citoyens engagés et sympathisants à se réunir ce samedi 27 mars 2021, afin de se mobiliser "contre les expulsions, le logement cher et pour le droit à un logement pour tou.te.s", souligne-t-il dans un communiqué. Le point de rendez-vous de la manifestation est fixé ce samedi 27 mars à 15h, sur la place du Châtelet, située dans le 1er arrondissement de Paris.  

Une mobilisation qui se justifie pour plusieurs raisons, selon les organisateurs. "Jamais les loyers et le logement n'ont pas été aussi chers en France et dans toute l'Europe. La spéculation bat son plein et malgré la crise, les milieux immobiliers s'enrichissent avec l'appui des gouvernements. En 2020 en France, le prix des logements a encore augmenté plus vite que l'inflation. Les profits issus du logement cher ont à peine diminué, malgré la crise sanitaire et sociale", expliquent-ils dans un communiqué publié ce mercredi 24 mars 2021 par le collectif. 

Par ailleurs, les collectifs mobilisés ce samedi 27 mars militent pour qu'une autre manière de se loger devienne désormais possible. "Selon nous, il y a plus à gagner par la débrouille et les combines du quotidien, par l'entraide et l'action directe, hors de tout contrôle étatique, capitaliste, institutionnel ou syndical". Aussi, ces derniers défendent "la pratique du squat, par l'occupation de terrain et bâtiments", une "pratique de résistance au rouleau compresseur immobilier et au régime de la propriété privée", estiment les organisateurs. Autre revendication avancée par les collectifs : "la résistance aux expulsions, qu'il s'agisse de squats, de logements loués, de bidonvilles ou de terrains occupés". 

Dans le même temps, le collectif "Prenons la ville" invite à les contacter ou les rencontrer directement, "chaque premier mardi du mois à l'AERI", l'Association pour des Études sur la Résistance intérieure, "si vous voulez vous organiser sur ces questions de lutte pour le logement, ou si vous faites déjà partie d'un collectif en lutte"

Informations pratiques

Lieu

Place du Châtelet
75001 Paris 1

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche