Covid : Nouveau conseil de défense mercredi pour "adapter les règles" du pass sanitaire

Par Manon C. · Photos par My B. · Mis à jour le 20 septembre 2021 à 09h20 · Publié le 20 septembre 2021 à 09h20
Le gouvernement va se réunir lors d'un nouveau conseil de défense, mercredi 22 septembre 2021, afin d'envisager des mesures locales concernant le pass sanitaire.

Un nouveau conseil de défense devrait se tenir "prochainement, probablement mercredi prochain", d'après l'annonce faite par Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, dimanche 19 septembre au micro de BFMTV. Ce nouveau conseil de défense devrait aborder la question épineuse du pass sanitaire, alors que des manifestations rassemblant 80 000 manifestants selon les chiffres officiels se sont encore tenues ce week-end contre son application obligatoire au sein du pays. 

D'après Gabriel Attal, le gouvernement va s'interroger sur la manière "d'adapter les règles, le pass sanitaire, peut-être d'autres, à la situation locale" tout en restant prudent car "ce virus, à plusieurs reprises, a surpris le monde entier" et que "probablement, le Covid a encore plus d'un tour dans son sac" a déclaré le porte-parole. 

Le gouvernement doit donc trouver les bonnes mesures à appliquer afin de "garder des outils dont on a vu qu'ils avaient fait leurs preuves" tout en s'adaptant à la situation des différents territoires français - de nombreux départements ont désormais un taux d'incidence inférieur à 50. L'idée est, bien sûr, d'éviter un énième reconfinement du pays accompagné de nouvelles fermetures de commerces.

Aussi, le pass sanitaire pourrait-il être adapté de manière locale dans les semaines à venir. Jeudi 16 septembre, Emmanuel Macron avait déjà envisagé la levée de "certaines contraintes dès que les conditions sanitaires le permettront sur les territoires où le virus circule moins vite" et la suppression du pass sanitaire "dans les endroits où on le met, là où le virus ne circule quasiment plus".

Toutefois, Gabriel Attal a d'ores et déjà annoncé que la suppression pure et simple du pass sanitaire n'était, pour l'instant, pas envisagée pour le gouvernement qui "garde cet outil dans sa poche" en cas de reprise de l'épidémie de Covid. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche