Climat : il pleut au sommet du Groenland pour la première fois

Par Graziella L. · Publié le 20 août 2021 à 15h29
La pluie est tombée cette semaine sur le pic de la calotte glaciaire du Groenland pour la première fois depuis que l'humain enregistre les données météorologiques sur zone. Un nouveau symptôme du dérèglement climatique que vit la planète.

Le 14 août 2021, il a plu durant plusieurs heures sur le plus haut sommet du Groenland, avec des températures anormalement élevées, alerte le National Snow and Ice Data Center (NSIDC). Cela a provoqué une réaction en chaine et un épisode de fonte massive de la calotte glaciaire sur 872.000 m², dans des zones qui ne fondent habituellement pas.

C'est la troisième fois en moins de dix ans que les températures dépassent le point de congélation, sur ce sommet à 3216 mètres d'altitude. Cela signifie qu'il fait trop chaud pour que la neige se forme, mais on observe d'habitude une sorte de neige fondue dans ce cas. C'est la première fois que de la véritable pluie est enregistrée depuis l'installation d'une station météo en 1950. Les chiffres sont marquants : les précipitations équivalent au contenu de 230 000 piscines olympiques, soit 7 milliards de tonnes d’eau sous forme de pluie.

Une vague de chaleur mi-juillet avait déjà provoqué une fonte importante des glaces au Groenland, à un rythme deux fois plus rapide qu'habituellement. Les températures dépassaient les 20 degrés, un record local. Le recul de la calotte glaciaire dans l'Arctique inquiète les scientifiques, car il s'accélère chaque année depuis 1990 et risque de contribuer à la hausse générale du niveau des océans entre 10 à 18 centimètres dans les prochaines décennies. 

Ce nouveau symptôme du dérèglement climatique suit les annonces du GIEC et l'inquiétude autour de l'arrêt du Gulf stream, au cours du mois d'août.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche