Crack à Paris : Visite surprise de Valérie Pécresse à Pantin

Par Rizhlaine F. · Publié le 26 septembre 2021 à 12h11
La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse s'est rendue à Pantin ce dimanche 26 septembre 2021 pour une visite surprise en réaction à la polémique liée au déplacement des toxicomanes des jardins d'Éole.

La question du crack à Paris anime l'actualité de la capitale. Déplacés dans un premier temps de Stalingrad, les toxicomanes ont ensuite été évacués des Jardins d'Éole ce vendredi 24 septembre 2021 pour finir du côté de la Porte de la Villette, une zone limitrophe de la Seine-Saint-Denis à proximité des villes d'Aubervilliers et de Pantin. Une manoeuvre qui n'est pas au goût de certains élus locaux. Ce samedi, un mur a été érigé en urgence devant le tunnel du passage de Forceval afin d'empêcher les toxicomanes d'aller en Seine-Saint-Denis.

Ce dimanche 26 septembre 2021, c'est au tour de la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse d'intervenir. En visite surprise à Pantin, l'élue a réagi face à la polémique. "Ce mur ne résoudra pas le problème. Le problème ce n'est pas de déplacer les toxicomanes d'un endroit à un autre, le problème c'est de créer un vrai centre de lutte contre les addictions pour leur permettre de décrocher de la drogue et les sortir de la rue" a-t-elle déclaré. 

"On a déplacé le problème. En plus, on l'a déplacé ici en Seine-Saint-Denis, un endroit qui concentre déjà énormément de défis sociaux. Les élus de Seine-Saint-Denis l'ont dit, la Seine-Saint-Denis n'est pas une poubelle. On ne peut pas transférer en Seine-Saint-Denis tous les problèmes de la France" fustige l'élue. En parallèle, la ville de Paris a reçu le feu vert de Matignon pour l'ouverture de nouvelles salles de shoot dans la capitale. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche