Crack à Paris : évacuation des toxicomanes des Jardins d'Eole par la police ce vendredi

Par Alexandre G.
Sur les ordres du préfet de police de Paris Didier Lallement en concertation avec le ministère de l'Intérieur, près de 200 policiers démarrent à partir de 10h ce vendredi 24 septembre 2021 l'évacuation des consommateurs de crack des Jardins d'Eole, nouvel épicentre du trafic situé dans le 18e arrondissement. Les toxicomanes vont ensuite être conduit par bus vers le square de la porte de la Villette, un lieu censé être éloigné des habitations.

Les consommateurs de crack évacués des Jardins d'Éole à Paris. Ce vendredi 24 septembre 2021, le préfet de police de Paris Didier Lallement a décidé d'évacuer les toxicomanes présents aux abords du parc situé dans le 18e arrondissement, comme le révèle Le Parisien. Après s'être concerté avec le ministère de l'Intérieur, l'évacuation démarre ce jour à 10h.

Au total, près de 200 policiers sont mobilisés sur place et chargés de déplacer les addicts au crack vers le square de la porte de la Villette, situé derrière la Cité des sciences et de l'industrie dans le 19e arrondissement de Paris. Le préfet de police Didier Lallement a indiqué "prendre (ses) responsabilités par rapport aux habitants et aux riverains". Selon le préfet, "c'est une évacuation dans l'intérêt général pour éviter un drame", étant donné que "la situation est grave et ne pouvait plus durer", explique-t-il à nos confrères du Parisien

Par ailleurs, le déplacement de l'épicentre du trafic et des consommateurs de crack vers le square de la porte de la Villette avait été envisagé dès le printemps, dans le but d'éloigner les toxicomanes des habitations, et surtout de les regrouper en un seul et même endroit. Anne Hidalgo, en déplacement rue Riquet deux jours avant cette évacuation, avait une nouvelle fois demandé l'aide de l'État en la matière. Le préfet de police, qui précise "ne pas avoir d'avis sur la position de Madame Hidalgo", indique seulement que "l'État prend ses responsabilités" : pour l'heure, c'est "son" plan mis sur la table en juin dernier qu'il est en train de mettre en application. 

Présidentielle 2022 : pas de primaire à gauche pour Anne HidalgoPrésidentielle 2022 : pas de primaire à gauche pour Anne HidalgoPrésidentielle 2022 : pas de primaire à gauche pour Anne HidalgoPrésidentielle 2022 : pas de primaire à gauche pour Anne Hidalgo Crack à Paris : Anne Hidalgo ”en appelle” à l'État pour mettre fin à ”un grand marché à ciel ouvert”
Face à la situation explosive entre les consommateurs de crack et les riverains dans le 19e arrondissement, Anne Hidalgo a de nouveau demandé de l'aide à l'État pour trouver des solutions. Lors d'un déplacement rue Riquet dans le 19e arrondissement, la maire de Paris a estimé qu'il n'était ”pas acceptable” que les autorités de police tolèrent ce ”grand marché à ciel ouvert de crack”. En ce sens, l'édile socialiste propose d'ouvrir plusieurs sites dédiés à la prise en charge des consommateurs. [Lire la suite]

Crack à Paris : deux nouvelles salles de shoot dans le 10e ? Les riverains se mobilisentCrack à Paris : deux nouvelles salles de shoot dans le 10e ? Les riverains se mobilisentCrack à Paris : deux nouvelles salles de shoot dans le 10e ? Les riverains se mobilisentCrack à Paris : deux nouvelles salles de shoot dans le 10e ? Les riverains se mobilisent Crack à Paris : deux nouvelles salles de shoot dans le 10e ? Les riverains se mobilisent
Dans le but d'endiguer la concentration des consommateurs et du trafic de crack aux abords des jardins d'Éole, la mairie de Paris aurait l'intention d'ouvrir deux nouvelles salles de consommation dans le 10e arrondissement de Paris. Alors que la municipalité réfute ces projets, les riverains des Grands Boulevards s'organisent déjà contre cette éventualité. [Lire la suite]

Informations pratiques

Lieu

45 rue d'Aubervilliers
75018 Paris 18

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche