Société : la population française devrait commencer à baisser à partir de 2044, selon l'Insee

Par Cécile D. · Publié le 30 novembre 2021 à 13h58
L'Insee a dévoilé, ce 29 novembre 2021, ses projections concernant l'évolution de la population française sur les prochaines décennies. A partir de 2044, la baisse des naissances et le vieillissement démographique devraient mettre un frein à l'accroissement de la population.

Moins de naissances, plus de personnes âgées... En 2044, la France pourrait connaître une baisse de sa population, selon les projections de l'organisme des statistiques Insee. Dans une étude publiée ce 29 novembre 2021, et relayée par le Figaro, l'institut tente d'évaluer l'évolution de la population française sur les prochaines décennies, en fonction des courbes de naissance et de vieillissement, mais aussi en fonction du solde migratoire. 

Ces hypothèses montrent que, jusqu'en 2035, le nombre de naissances devraient continuer à surpasser le nombre de décès, avant que la courbe ne s'inverse quelques années plus tard. En 2044, la France pourrait compter 69,3 millions d'habitants.

Ce schéma théorique se poursuit jusqu'en 2070. Dans environ 50 ans, l'Insee prévoit que la France devrait abriter 68,1 millions d'habitants, avec cinq millions de plus de seniors de plus de 75 ans qu'aujourd'hui.

Dans d'autres scénarios, l'Insee prévoit de grandes variations de population. Si l'indice de fécondité en France devait remonter, si l'espérance de vie et le solde migratoire augmentaient... Ou à l'inverse, si ces indicateurs diminuaient, le visage de la France ne serait pas le même d'ici 50 ans. Selon ces projections, la population pourrait varier en nombre, oscillant entre 58 millions d'habitants dans le pire des cas, et 79,1 millions « si toutes les évolutions favorables se combinaient », détaille l'Insee. 

Une projection semble se maintenir, quels que soient les scénarios étudiés : la population française devrait vieillir dans les années qui viennent, passant de 37 retraités pour 100 actifs aujourd'hui à une fourchette comprise entre 48 et 53. Les plus de 65 ans seront donc de plus en plus nombreux, tandis que les actifs de 20 à 64 ans se feront plus rares.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche