Variant Omicron : les vaccins actuels probablement moins efficaces, selon le patron de Moderna

Par Caroline J. · Publié le 30 novembre 2021 à 10h44
Faut-il redouter une perte importante d’efficacité des vaccins actuels avec le variant Omicron ? Interrogé par le Financial Times, Stéphane Bancel, le patron de Moderna, s’attend pour sa part à une « baisse significative » d’efficacité des vaccins anti-covid actuellement administrés.

Alors qu’un premier cas positif au variant Omicron a été identifié en France, l’OMS a estimé le lundi 29 novembre que cette nouvelle souche présentait "un risque très élevé" au niveau mondial. « Étant donné les mutations qui pourraient conférer un potentiel d'échappement à la réponse immunitaire tout comme possiblement donner un avantage en termes de transmissibilité, la probabilité qu'Omicron se répande au niveau mondial est élevée » a expliqué l’Organisation mondiale de la Santé.

Depuis la découverte du variant Omicron, repéré pour la première fois en Afrique du Sud, de nombreux pays ont d'ailleurs décidé de fermer leurs frontières aux voyageurs en provenance de plusieurs États d’Afrique australe. D’autres ont choisi de refermer leurs frontières à l’ensemble des voyageurs étrangers.

Pourtant, à ce stade, de nombreuses inconnues demeurent autour de ce variant Omicron. Plusieurs questions restent en suspens, concernant notamment l’efficacité des vaccins actuellement administrés avec ce nouveau variant. À ce sujet, le patron de Moderna dit s'attendre à une « baisse significative » de l'efficacité des vaccins actuels. Interrogé par le Financial Times, Stéphane Bancel estime qu’il est peu probable que l’efficacité des vaccins actuels face au variant Omicron « soit au même niveau […] que celle observée face au variant Delta ». « Je pense qu’il s’agira d’une baisse significative. Je ne connais pas son ampleur, parce que nous devons attendre les données », a-t-il ajouté. La raison de cette crainte ? Les multiples mutations observées dans le nouveau variant qui pourraient ainsi échapper aux vaccins actuels. 

D’ailleurs, les deux laboratoires Pfizer et Moderna ont déjà commencé à travailler sur de nouveaux vaccins face la menace du variant Omicron. Mais ce nouveau sérum ne sera pas disponible avant plusieurs mois. « Moderna et Pfizer ne peuvent pas livrer un milliard de doses la semaine prochaine. (…) Mais pourrons-nous avoir le milliard de doses d’ici l’été ? Certainement », a affirmé Stéphane Bancel dans les colonnes du Financial Times. 

En attendant l’arrivée de ce nouveau vaccin, le PDG de Moderna a livré ses recommandations face au variant Omicron : faire son rappel vaccinal avec des doses plus élevées pour les personnes âgées et les personnes présentant des comorbidités.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche