Covid : Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson travaillent sur une version du vaccin contre Omicron

Par Manon C. · Publié le 30 novembre 2021 à 11h08
Face à l'arrivée du nouveau variant Omicron, les laboratoires Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson ont annoncé travailler sur une nouvelle version de leurs vaccins respectifs.

Un nouveau variant a fait son apparition la semaine passée. Baptisé Omicron, ce dernier a été détecté en Afrique du Sud et depuis, de nombreux cas sont découverts chaque jour dans de nombreux pays du monde, parmi lesquels la Belgique, l'Allemagne, les Pays-Bas, l'Angleterre et depuis ce mardi 30 novembre, la France, avec un premier cas détecté à La Réunion.

Une propagation rapide qui inquiète les autorités sanitaires mondiales. "Étant donné les mutations qui pourraient conférer un potentiel d'échappement à la réponse immunitaire tout comme possiblement donner un avantage en termes de transmissibilité, la probabilité qu'Omicron se répande au niveau mondial est élevée" a ainsi déclaré l’Organisation mondiale de la Santé, ce mardi 30 novembre. Une inquiétude partagée par les groupes pharmaceutiques. Interrogé par le Financial Times, le patron de Moderna, Stéphane Bancel, s’attend en effet à une "baisse significative" de l'efficacité des vaccins face au variant Omicron. 

Aussi, à l'instar de Moderna qui annonçait la semaine passée son intention de développer une dose de rappel spécifique pour Omicron, les laboratoires Moderna, Pfizer et Johnson & Johnson ont indiqué, ce lundi 29 novembre 2021, avoir commencé à travailler sur une nouvelle version de leurs vaccins respectifs contre le Covid afin que ces derniers soient efficaces contre le nouveau variant Omicron si jamais on découvrait, dans les semaines à venir, qu'ils ne le sont pas assez.  

"Il y a encore beaucoup d’inconnues. Nous saurons l’essentiel de ce qu’il y a à savoir d’ici quelques semaines. Si le vaccin protège moins et que nous avons besoin de créer un nouveau vaccin, nous avons commencé à travailler dessus vendredi, nous avons fait notre premier modèle d’ADN, qui est la première étape du développement d’un nouveau vaccin.  En 95 jours, nous aurons le nouveau vaccin." a déclaré Albert Bourla, patron de Pfizer, dans un entretien accordé à la chaîne américaine CNBC. "Je suis très, très confiant en la capacité (de la pilule anti-Covid développée par Pfizer, NDLR) à fonctionner avec toutes les mutations, y compris Omicron . Il faut garder à l’esprit […] que la situation est différente quand vous avez un traitement." a-t'il précisé. 

Du côté de Johnson & Johnson, le laboratoire est "en train d’évaluer l’efficacité de son vaccin contre le Covid-19 face aux variants", d'après son dernier communiqué, et "en train de travailler sur un vaccin plus spécifique à Omicron, qu’il développera au besoin ", bien que J&J "reste confiant" dans l'efficacité de son vaccin actuel face à Omicron. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche