Covid : le test salivaire Easycov désormais remboursé en France

Par Caroline J., Laurent P. · Publié le 7 janvier 2021 à 17h02 · Mis à jour le 7 janvier 2021 à 21h38
Commercialisable depuis le mois de juin 2020, le fameux test salivaire Easycov vient d'obtenir son remboursement en France. Mis au point par une start-up de Montpellier, ce test de dépistage permet de savoir en l'espace de quarante minutes si l'on est positif ou non au Coronavirus, en prélevant seulement quatre gouttes de salive.

On en entendait parler depuis un long moment. C’est chose faite ! Le test salivaire baptisé EasyCov a enfin obtenu son remboursement en France. C’est ce qu’a annoncé 20 minutes, d’après un arrêté paru au Journal officiel le 5 janvier. Mis au point par Skill Cell, une start-up de Montpellier, en partenariat avec le Centre National de la Recherche Scientifique, ce test permet un dépistage indolore et rapide. Grâce à quatre gouttes de salive seulement, EasyCov nous indique si l’on est positif ou non au Coronavirus.

Mais attention, ne vous précipitez pas en pharmacie pour vous procurer ce test salivaire. Selon 20 Minutes, EasyCov n’est disponible pour le moment qu’en laboratoire, chez un médecin ou à l’hôpital. Par ailleurs, il est uniquement recommandé pour les personnes symptomatiques lorsque le prélèvement naso-pharyngé est impossible ou difficile.

Toujours d’après 20 Minutes, le ministère n’a pas prévu de commander ces tests salivaires, mais ce remboursement pourrait ouvrir la porte et pousser certains professionnels à s’en procurer, comme des soignants et certaines structures.

Alors, comment ça marche ? Le médecin prélève de la salive sur son patient et met l'échantillon dans des réactifs à 65°C pendant 30 minutes. L'échantillon est ensuite mis en contact avec une solution contenant un réactif changeant de couleur en fonction de la présence du virus ou non. Si le test vire à l’orange, vous n'êtes pas atteints du Covid-19, mais s'il vire au jaune, c'est que vous êtes positif. Il faudra alors consulter votre médecin. 

La rapidité, la facilité d'utilisation et de lecture du résultat devraient grandement améliorer le dépistage du Covid-19. Cette technique a été testée sur un groupe de 180 personnes, certaines déjà infectées et d'autres supposées non-infectées par le virus. Les chercheurs espèrent « optimiser la sensibilité et la spécificité d'EasyCov ». Et ça fonctionne, puisque ce nouveau test "a permis de mettre en évidence un cas présymptomatique parmi les soignants", comme nous l'expliquaient nos confrères de BFMTV.

Mais, selon la Haute Autorisé de Santé, « les performances sont satisfaisantes en matière de sensibilité clinique (84 %) mais non satisfaisantes en matière de spécificité clinique (92 %) par rapport aux performances minimales requises (sensibilité clinique de 80 % et spécificité clinique de 99 %) ». 

De son côté, la start-up Skill Cell a indiqué à nos confrères de 20 Minutes que, sur son étude clinique, elle arrivait « à une sensibilité de 86 % et une spécificité de 99 % », soit des résultats « au-delà de l’immense majorité des tests antigéniques ».

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche