Coronavirus : AstraZeneca suspend les essais de son vaccin

Par Laurent P. · Publié le 9 septembre 2020 à 09h41 · Mis à jour le 9 septembre 2020 à 09h53
Le groupe pharmaceutique AstraZeneca, dont le vaccin contre le coronavirus est l'un des plus avancés dans son développement, a annoncé dans la nuit du 8 au 9 septembre 2020 mettre en pause ses essais cliniques sur ledit candidat vaccin, après l'apparition d'une "maladie potentiellement inexpliquée".

Une nouvelle dont se serait bien passé AstraZeneca dans la lutte contre le coronavirus... Le groupe pharmaceutique, partenaire industriel de l'université d'Oxford et dans le trio de tête quant à l'élaboration d'un vaccin contre la Covid-19, a annoncé dans la nuit du 8 au 9 septembre 2020 suspendre temporairement ses essais cliniques en phase 3 autour dudit vaccin dans plusieurs pays, parmi lesquels le Royaume-Uni et les États-Unis, après l'apparition d'une "maladie potentiellement inexpliquée" chez un des patients volontaires.

Les vaccinations tests sont donc stoppées net "jusqu'à ce qu'un comité indépendant évalue l'incident", comme nous l'expliquent nos confrères de Ouest France. Concernant cet incident, il s'agirait selon le site spécialisé Statnews "d’une suspicion d’un effet indésirable grave chez un participant au Royaume-Uni". Un constat également pour David Lo, professeur à l'Université de California Riverside, qui précise à nos confrères de l'AFP que d'autres effets, "comme de la fièvre, des douleurs", auraient été signalés. "Les essais sont souvent suspendus temporairement lorsqu’un effet indésirable se manifeste chez un patient", explique-t-il par ailleurs, ajoutant que cette suspension permet aux chercheurs de prévenir les hôpitaux où se déroulent ces essais.

L'arrivée d'un vaccin pourrait-elle être retardée ? Concernant celui d'AstraZeneca, la réponse est oui, comme l'explique Hugo Lopez Gatell, sous-secrétaire à la Santé du gouvernement mexicain, indiquant également que la suspension d'essais cliniques "n’est pas un événement inhabituel". Un mal pour un bien, donc, le temps de comprendre ce qu'il s'est produit et s'assurer ainsi que le vaccin soit sans danger au moment de sa commercialisation.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche