Coronavirus : le point sur les tests et la stratégie de dépistage

Par Laurent P., Rizhlaine F. · Photos par Laurent P. · Publié le 14 octobre 2020 à 21h41 · Mis à jour le 14 octobre 2020 à 21h42
Alors que l'épidémie de coronavirus s'accélère en France, Emmanuel Macron s'est exprimé ce mercredi 14 octobre 2020 pour annoncer de nouvelles mesures. À cette occasion, il a également apporté quelques précisions sur la question des tests et la stratégie de dépistage.

Vers une nouvelle stratégie de dépistage contre le coronavirus ?  C'est ce que Emmanuel Macron a confirmé ce mercredi 14 octobre 2020 lors de son intervention télévisée. Face à la seconde vague de l'épidémie qui touche la France, l'accélération des tests aura également eu pour conséquence un délai de résultat parfois trop long et des files d'attentes interminables. Il promet ainsi une nouvelle stratégie dans le but de notamment réduire " drastiquement les délais".

C'est une problématique qui ne date pas d'hier. Le Premier ministre Jean Castex  s'était déjà exprimé sur le sujet lors d'une allocution vendredi 11 septembre 2020, à la suite du Conseil de Défense. Une nouvelle stratégie avait ainsi été annoncée afin de réduire à la temps les temps d'attente pour se faire tester et le délai des résultats

Le Premier ministre expliquait alorsque trois catégories de personnes devenaient désormais prioritaires pour les tests de dépistage : les personnes ayant des symptômes, celles ayant été en contact rapproché avec une personne positive au virus, et enfin le personnel soignant, qu'il s'agisse d'hôpitaux, d'Ehpad ou à domicile.

Pour ces trois catégories prioritaires, Jean Castex a annoncé que le gouvernement allait "renforcer les circuits dédiés de dépistage, avec certains créneaux horaires". L'idée ? Comme nous l'expliquent nos confrères du Parisien, "fluidifier la chaîne de dépistage, qui est en train de se gripper sur tout le territoire". À noter également que 2000 personnes supplémentaires vont être embauchées au sein de l'Assurance maladie et de l'ARS pour "assurer le traçage des cas contacts". Un ciblage qui devrait permettre un dépistage plus efficace. Pour rappel, comme l'a évoqué le Premier ministre, la France effectue un million de tests par semaine, devenant ainsi le troisième pays européen avec le plus grand nombre de dépistage sur son territoire.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche