Vaccin contre la Covid-19 : en France, "un potentiel de 200 millions de doses" annonce Castex

Par Laurent P., Alexandre G. · Publié le 3 décembre 2020 à 19h11 · Mis à jour le 3 décembre 2020 à 20h46
Le Premier ministre a présenté jeudi 3 décembre 2020 les détails de la stratégie vaccinale en France : "la France disposera d'un potentiel de 200 millions de doses". Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, annonçait que l'UE venait de signer un contrat avec le laboratoire américain Moderna Therapeutics pour une commande de 160 millions de doses de vaccin contre la Covid-19.

Le Premier ministre Jean Castex a dévoilé les détails concernant la campagne vaccinale en France, ce jeudi 3 décembre 2020. Après avoir expliqué que les pays européens avaient constitué une "task force" afin d'harmoniser les prix et pour que les doses de vaccin soient disponibles "au même moment et pour des quantités fixées au prorata de la population". 

Concrètement, "la France disposera d'un potentiel de 200 millions de doses" de vaccin affirme le chef du gouvernement. Cependant, si Jean Castex promet que le lancement de la campagne de vaccination en France est "une question de semaines", il précise dans le même temps que l'Agence européenne du médicament doit se prononcer avant le 29 décembre 2020 concernant les autorisations de mise en marché des différents "candidats-vaccins"

D'ailleurs, c'est à l'échelle européenne que les différentes nations du vieux continent ont fait le plein de vaccins contre la Covid-19... La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, annonçait que l'UE avait passé commande mardi 24 novembre de 160 millions de doses de vaccin, après avoir signé un contrat avec le groupe américain Moderna Therapuetics. Il s'agit du sixième contrat conclu par l'Union européenne avec un laboratoire pharmaceutique ayant développé un vaccin.

"Je suis heureuse d'annoncer que nous approuverons demain un nouveau contrat pour sécuriser un autre vaccin contre le Covid-19 dans notre portefeuille", a ainsi expliqué la présidente de la Commission européenne lors d'une conférence de presse. Et d'évoquer un septième contrat bientôt signé avec un autre laboratoire, dont l'annonce est à venir. Concernant les autres contrats, sont concernés les laboratoires AstraZeneca, Pfizer/BioNTech, Sanofi, Johnson & Johnson ainsi que la société biopharmaceutique allemande CureVac.

Pour rappel, avant une commercialisation de ces vaccins, l'EMA, l'Agence européenne du médicament doit approuver ces derniers, en cours d'examen. Une validation qui devrait arriver d'ici la fin de l'année 2020, "le 29 décembre", précise le Premier ministre. Concernant ces livraisons de vaccins, celles-ci devraient, quoiqu'il arrive, n'intervenir que si ceux-ci ont prouvé leur sureté et leur efficacité. Livraison prévue pour le début de l'année 2021.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche