Coronavirus : "il est trop tôt" pour évoquer "des reconfinements locaux" estime Macron

Par Alexandre G. · Publié le 24 octobre 2020 à 10h31 · Mis à jour le 24 octobre 2020 à 15h50
Au lendemain de l'annonce de l'extension du couvre-feu pour les deux tiers de la population française, le président Macron n'a pas écarté l'hypothèse d'un reconfinement local, même s'il considère qu'il est encore "trop tôt" pour aborder la question des "reconfinements locaux ou plus larges".

"On est obligé de faire ça". Au lendemain de l'annonce de l'extension des mesures de couvre-feu à 54 départements, le président de la République justifie sa décision, fataliste. Une semaine après la mise en place de ces restrictions dans le but de freiner la deuxième vague de l'épidémie de Covid-19, le scénario d'un durcissement des restrictions voire d'un reconfinement généralisé refait surface, tant la menace est de plus en plus présente. 

Pour Emmanuel Macron, "il est trop tôt aujourd'hui pour dire si on va vers des reconfinements locaux ou plus larges", estime le chef de l'État dans une déclaration faite à la presse vendredi 23 octobre au soir, après la visite du centre hospitalier René-Dubos à Pontoise situé dans le Val-d'Oise. Tandis que les services hospitaliers arrivent presque déjà à saturation à Paris face à l'afflux de nouveaux malades atteints du Covid, le président s'en tient, pour le moment, à l'extension du couvre-feu à 54 départements français, comme annoncé par son Premier ministre 24 heures auparavant. 

Aussi, le président Emmanuel Macron ne manque pas là l'occasion de rappeler l'impératif de résilience qui s'impose à tous. "Dans la phase où nous sommes, nous n'avons d'autres choix, compte tenu du nombre d'infections par jour, que de réduire notre vie sociale au maximum si on veut vraiment préserver notre système de santé et nos concitoyens", déclare-t-il. Ensuite, il a invité les Français à "faire corps avec l'ensemble du personnel soignant" dans la lutte contre la propagation de la Covid-19. En France, la barre record des 42 000 nouveaux cas en 24h a été franchie.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche